Magazine Culture

Elle Varner : des chiffres et des lettres

Publié le 29 avril 2014 par Urbansoul @urbansoulmag

Des artistes sous-estimés, il y en a à la pelle mais le cas d’Elle Varner me chagrine tout particulièrement, tant ses capacités vocales sont grandes et proportionnellement inverses à sa popularité en Europe. Aux Etats-Unis, son premier album Perfectly Imperfect aura quand même été honoré de la quatrième place du Billboard 200 en 2012 et son single Refill aura quant à lui hérité d’une nomination aux Grammy Awards l’année suivante dans la catégorie Meilleure chanson R&B.

Comme annoncé en mars, l’auteur-interprète a ressorti sa plus belle plume afin de livrer cet été un second opus toujours très personnel baptisé 4 Letter Word, précédé d’une campagne au cours de laquelle elle a dévoilé ces dernières semaines quatre pistes dont le sentiment exprimé peut à chaque fois être résumé par un mot de quatre lettres. « L’album est un ensemble de chansons qui vous prend joliment aux tripes et dont le processus de création m’a poussée à me montrer très vulnérable. Le titre est ouvert à l’interprétation, d’où les symboles utilisés dans la campagne – ‘>$@!’. C’est tout sentiment que vous pouvez ressentir en expérimentant l’album, a expliqué la jeune femme de 25 ans dans un communiqué de RCA Records. Est-ce que ‘>$@!’ est synonyme d’amour ? De souffrance ? De vie ? C’est à l’auditeur de le déterminer. 4 Letter Word déploie une étendue qui ne peut être représentée par un seul mot ou une phrase. »

Elle Varner est restée fidèle au duo de producteurs Pop & Oak, qui avaient signé la majorité des morceaux de Perfectly Imperfect et qui frappent un nouveau coup avec Cold Case (Love), See Me Tonight (Lies), Little Do You Know (Live) et F**k It All (Loss) (c’est pas beau comme tous les mots commencent par L… Elle… Vous avez compris ?). Si la chanteuse avait promis un album plus mature et sexy que le précédent, le pari semble réussi à l’écoute de ces quatre mises en bouche décrivant une Elle sensuelle mais à fleur de peau. Mon seul souhait serait donc désormais que sa sincérité et sa sensibilité parviennent à toucher au-delà des frontières, fortes du buzz créé par ces quatre titres, et grâce à un premier single officiel qui ne devrait pas tarder à arriver.

Aimez Elle, suivez Elle.


Retour à La Une de Logo Paperblog

A propos de l’auteur


Urbansoul 6753 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Dossiers Paperblog

Magazines