Magazine Culture

Séquence nostalgie

Publié le 04 mai 2014 par Urbansoul @urbansoulmag

Je suis très souvent foudroyée par cette terrible maladie qu’est le blues du dimanche, déjà parce que je trouve qu’un week-end devrait durer trois jours et pas deux pour réellement en exploiter tout le potentiel, et puis aussi parce que c’est le moment de la semaine où je me laisse souvent envahir par le symptôme de la nostalgie au beau milieu de mon ménage (que je ne cesse de retarder par tous les moyens aujourd’hui, notamment en écrivant ce post). Mes séances nettoyage et rangement me font parfois retomber sur de vieux souvenirs et me demander si ce n’était pas mieux avant (mais entre nous, tout ce qui précède un lundi matin, a l’air toujours mieux qu’un lundi matin). Et donc pour rester dans le thème, je vous propose en ce beau dimanche une petite séquence nostalgie…

On commence avec le rappeur Ed Naevi dont le premier clip Cool Old School parlera à tous ceux qui ont un jour aimé Public Enemy, Le Prince de Bel Air, le Cosby Show, Le Flic de Beverly Hills, Sidney ou encore la console Atari. La vidéo cumule en effet les références aux années 80 et 90 et annonce Black Shampoo, un EP de 6 titres prévu en juin, « un remède miracle contre la déficience chronique de groove » concocté par Ed Naevi et ses musiciens dans « son laboratoire secret ».

Les 90′s, c’était aussi la belle époque où j’étais assez dingue que pour mettre mon réveil à 7h le week-end… juste pour être sûre de ne pas rater le début des dessins animés. Princesse Sarah, Denver le dernier dinosaure, Bécébégé, Nicky Larson, Sailor Moon, Le Bus Magique… Ca change de Dora L’Exploratrice et des nouvelles Tortues Ninja, on est d’accord ? Rien que les génériques, c’était déjà autre chose. Et ce sont justement ces hymnes mythiques que Scott Bradlee et sa bande revisitent tous les samedis avec leurs Saturday Morning Slow Jams. La série a commencé il y a deux semaines et mon épisode favori pour l’instant est sans doute La Bande à Picsou, que Karen Marie alias POW!GRL est parvenue à faire sonner comme le plus grand hit d’une diva de la soul. Vous retrouverez également sur la chaîne une cover de Pokémon (fun fact : j’ai un jour failli avoir cours de chant avec l’interprète et j’en reste encore sur ma faim aujourd’hui) et Tic et Tac, les rangers du risque (spéciale dédicace au petit frère et à la petite soeur avec qui ce générique est devenu un jeu de voyage).

Le concept n’est pas sans me rappeler une vidéo de septembre dernier, dans laquelle Osmojam et Marie Sané délivraient une version nu soul d’un autre grand classique : Dragon Ball Z.


Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Urbansoul 6753 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Magazines