Magazine Culture

San Polo : fin de la visite

Publié le 09 mai 2014 par Venetiamicio
San Polo : fin de la visite
San Polo : fin de la visite
San Polo : fin de la visite
San Polo : fin de la visite
San Polo : fin de la visite
San Polo : fin de la visite
San Polo : fin de la visite
San Polo : fin de la visite
San Polo : fin de la visite
San Polo : fin de la visite
San Polo : fin de la visite
San Polo : fin de la visite
San Polo : fin de la visite
L'histoire de ce palais remonte au XVIe siècle. Le "Palazzo" qui appartenait à la famille Coccina de Bergame, fut construit par l'architecte Gian Giacomo de Grigi, élève de Sansovino. À la mort du dernier descendant des Coccina, la famille Tiepolo l'acquit en 1718 collectionnant livres anciens et objets d'art, décorant les pièces de fresques par le peintre Giambattista Tiepolo et ses élèves, et passant commande auprès de Canova pour des statues de marbre.
Racheté au XIXe siècle par les frères Nicolo et Angelo Papadopoli Aldobrandini (déjà propriétaires du Palazzo Grassi et de celui de Tiepolo) ils apposèrent leurs armoiries sur la façade. Rêvant de créer le palais parfait, ils mandatèrent en 1865 la décoration au célèbre MichelAngelo Guggenheim pour décorer le palais et lui insuffler ce style si inimitable à Venise. Celui-ci esthète dans l'âme, prit sa tâche à coeur, et remodela entièrement le Palazzo. Le blason des Papadopoli se retrouva sur les poignées de porte, en passant par les cheminées aux stucs décoratifs sur les plafonds ou pieds de lampes. Il commanda également des fresques à Cesare Rotta.
Et fait assez rare à Venise, pour apporter de l'espace et des jardins, les Papadopoli n'hésitèrent pas à démolir le palais adjacent.
source : www.luxe-magazine.com / l'Aman à Venise 

Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Venetiamicio 268 partages Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Magazines