Magazine Culture

Edible masterpiece

Publié le 10 mai 2014 par Pomdepin @pom2pin

Comme on a déjà complètement refait la cuisine, je ne fais plus de fêtes cupcakes à la maison. Mais heureusement, une charmante conservatrice, qui n’a pas d’enfant elle même a eu l’idée d’organiser une après-midi de décoration de gâteaux au musée d’art moderne. Et oui, on a même un musée d’art moderne, dans notre petite ville, avec en ce moment une magnifique exposition de moteurs d’avion avec des machines à écrire collées dessus. C’est de l’art.

20140510-164031.jpg

On s’est donc présenté à 10, dont 3 mamans pour un après-midi artistico-culinaire. La salle était déjà pleine. La brave organisatrice, qui ne doutait de rien a expliqué aux enfants qu’ils allaient décorer des cupcakes et des cookies, à l’aide de glaçage, de perles, de paillettes et de sucre sous toutes ses formes, et que le résultat devait ressembler à un tableau. J’en ris encore, toutes les mamans dans la salle pouffaient discrètement. A peine les ingrédients disposés sur les tables, l’atmosphère a dégénéré. Ce n’était plus un musée paisible, mais un champ de bataille, les tables devenant des barricades. Il y a eu des combats féroces autour des paillettes roses, puis un groupe a lancé une embuscade contre la table qui avait subrepticement dérober tous les papillons violets en pâte d’amande. Une guerre de tranchée s’est déclarée entre les tables 2 et 3, suite à un vol de poche à douille. Les paillettes (mangeables) volaient dans tous les sens, j’en ai encore plein les cheveux. La dame du musée s’égosillait dans l’indifférence générale, et sous l’œil amusé des mamans. Elle essayait de persuader un petit garçon qui voulait se servir du pistolet à glaçage pour attaquer sa sœur qu’il devait plutôt l’utiliser pour faire un Picasso sur son cookie. Il a finalement opté pour un Picasso sur le tailleur de cette pauvre femme. Notre table, au milieu d’un nuage de sucre glace, était relativement calme finalement. On nageait dans la guimauve et le sucre, mais dans la joie!

20140510-164820.jpg

La malheureuse animatrice, complètement échevelée, couverte de glaçage, courrait d’une table à l’autre, avec ses images de tableaux. On la sentait au bord de la crise de nerf. J’ai eu pitié, j’ai voulu aider. Vous avez déjà essayer de reproduire la Joconde sur un cupcake de trois centimètres de diamètre, avec du glaçage bleu dans une poche à douille? En trente secondes, non seulement j’étais irrémédiablement reliée à la table par une traînée de glaçage gluante, mais j’avais redécoré le mur en face. Et mon œuvre ressemblait plus à un schtroumpf écrasé qu’à un tableau de maître. Mais les enfants se sont bien amusés. Il y a bien eu quelques pleurs, quand une œuvre s’écrasait lamentablement par terre, ayant glisser sur un banc de paillettes ou quand une petite fille de notre groupe s’est trompé de couleur et écrasé la poche à douille avec du vert sur sa jupe, alors qu’elle pensait décoré délicatement son cupcake avec du jaune. Pourtant, les filles ont toutes adoré et elles ont demandé à revenir. J’ai cru que l’animatrice allait avoir une attaque.

Voilà le résultat, on a réussi à persuader cette pauvre femme que c’était un effort collectif de toute notre table, inspiré directement de Mondrian. C’est sur, mes filles et leurs copines voient très bien qui sait. C’est le magicien qui est venu à l’école avant les vacances, non?

20140510-171403.jpg


Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Pomdepin 10228 partages Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Dossier Paperblog

Magazines