Magazine Sport

Les prises taillées de la Roche Motte

Publié le 10 mai 2014 par Fredvionnet @grimpisme

Voici le premier article de la catégorie « Coups de gueule ». Cela n’est pas le dernier car d’autres sont sur le feu… Il s’agit de mon avis sur des thèmes et situations qui me gênent ou me choquent, et je le répète, CE N’EST QUE MON AVIS. Je ne censurerai pas les réactions négatives si elles ne sont pas injurieuses (même si j’ai bien conscience que cela dérape vite, comme sur les forums de C2C et Skitour). Ceux qui ne sont pas d’accord peuvent le dire poliment de manière constructive, ou passer leur chemin… je n’ai pas de carte de presse et ne prétend à aucune objectivité. Et puis je ne vais pas changer la face du monde.

escalade roche motte hautes alpes

Allez c’est parti!
Ce samedi j’encadrais les jeunes du club sur le spot de la Roche Motte, à Bouchier (05). Le lieu est magnifique, avec une belle forêt de mélèzes et une vue imprenable sur la vallée de la Durance. Le spot propose une trentaine de voies, majoritairement dans le 6, sur un rocher très adhérent, sculpté. Les cotations sont amicales et l’équipement démocratique. C’est idéal pour enchaîner plein de longueurs en début de saison et se remettre en confiance.

Mais après la pommade arrive le hic… à partir de 6c plusieurs voies sont inutilement taillées, parfois c’est une ou deux prises sur la voie, parfois sur plusieurs prises de suite. Par inutilement je veux dire que dans certains cas passer sans la prise taillée ne change pas la cotation (Caprice des Vieux, 6c+), et dans d’autres la voie était réalisable sans prises taillées, mais pour une cotation beaucoup plus élevée (le 7a de Miss Meteore deviendrait peut être un 8a?). Pour d’autres voies comme Ca penche (7a),le bidouillage à la sortie permet d’éviter un probable 7b ou 7c.

Je ne comprends pas la motivation des ouvreurs. Leurs niveaux techniques ne leur permettait pas d’envisager la voie comme possible sans bidouiller? Un rejet des pas de blos? Une volonté de proposer à tout prix des voies homogènes dans des cotations abordables au plus grand nombre? Pourtant c’est le caillou qui décide, non?

Après comme dit mon copain LaMouette, quand on fait des reproches à quelqu’un qui a fait quelque chose, c’est que déjà il a fait quelque chose. Bravo aux ouvreurs pour leur travail de passionné, pour avoir découvert ce beau caillou et merci pour toutes ces (presque) belles voies.


Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Fredvionnet 12582 partages Voir son profil
Voir son blog

Magazine