Magazine Culture

Blood Song, tome 1 : la voix du sang d'Anthony Ryan

Par Kllouche
Blood Song, tome 1 : la voix du sang d'Anthony Ryan
Editions Bragelonne - A paraître le 18 juin 2014 - 576 pages - 15 € - Pour l'acheter
  • Résumé:

« Un premier roman phénoménal. Un rythme constant, une intrigue captivante et des personnages inoubliables. » Fantasy Book Critic « Voici venir un nouveau maître-conteur. » Michael J. Sullivan Au Royaume Unifié, où toute forme de magie est réprouvée, Vaelin Al Sorna, fils de la Main du roi, aurait dû succéder à son père. Or il est entraîné dès l'enfance à devenir un membre du Sixième Ordre. Vaelin y mène la vie rude d'un combattant de la Foi, lui qui n'a désormais plus d'autre famille que l'Ordre. S'il voue une haine farouche à son père, il découvre lors de sa formation les noirs secrets des souverains. Et Vaelin est promis à un destin qui risque fort de bouleverser le Royaume et, par-delà, le monde...
  • Mon avis:
La couverture du roman ne peut que mettre l’eau à la bouche. En effet, cet auteur est annoncé comme écrivant dans la lignée de David Gemmell, Brandon Sanderson, Mark Lawrence et autre George R. R. Martin, autrement dit les plus grands noms de la fantaisie. L’éditeur place donc la barre très haute pour le tout premier roman d’Anthony Ryan. Néanmoins, ça fait des années que je me répète que je vais lire ces auteurs, des années que je ne le fais pas. Ce n’est donc pas le fait qu’il ne soit pas à la hauteur de ce qui nous est annoncé qui m’a frustrée. Non, c’est plutôt d’avoir été coupée dès le prologue dans mon horizon d’attente vis-à-vis de l’intrigue.
Je m’explique:

Les premières pages du roman prend la forme d’un livre d’histoire dans lequel l’historien/scribe nous raconte sa rencontre avec le héros du roman. Ce dernier, nommé Vaelin Al Sorna, est présenté immédiatement comme le Tueur d’Espoir, le plus grand guerrier, très fort et valeureux, avec des pouvoirs sensationnels et dont la réputation le précède etc. De là, Vaelin lui raconte sa propre histoire: on le suit dans un premier temps à partir de l’âge de 10 ans, au moment où son père l’abandonne au Sixième Ordre, dont la mission est de préserver la Foi et d'entraîner les gens à devenir de grands guerriers. Puis il part dans un second temps rejoindre les batailles. 
C’est de cette construction que vient ma frustration. En effet, j’ai eu du mal à rester concentrée sur l’histoire dans la mesure où on sait dès le prologue ce que va devenir ce petit garçon. Certes, on ne connaît pas le détail et ses aventures sont intéressantes, mais la lecture devient rapidement très longue dans la mesure où on a perdu une raison de continuer (savoir ce qu’il va lui arriver). De plus, Blood Song est un roman de fantaisie tout ce qu’il y a de plus traditionnel. On a le droit à: une quête d'identité, un récit initiatique, de la magie, des batailles, bref rien de bien original. Le héros ne sera pas non plus sans rappeler un certain Richard Cypher (ma culture en fantaisie est définitivement limitée!). Si vous avez déjà lu un ou deux romans du genre, vous retrouverez exactement le même “type” de personnages.Alors pourquoi 8.5/10? La raison est simple. Malgré les défauts que je viens d’expliquer, Blood Song a réussi à m’emporter dans un autre monde, avec sa propre histoire et son mode de fonctionnement particulier. En gros, il m’a fait rêver, et c’est tout ce que je demande! J’ajouterai que j’ai énormément apprécié la plume de l’auteur, qui a un goût prononcé pour les détails et les descriptions, exactement ce que j'adore ! Il sait vraiment planter son décor et introduire ses aventures, le prologue mal placé mis à part. Même si j’ai trouvé le temps long, ce roman m’a fait rêver. J’ai donc hâte de lire la suite qui n’arrivera malheureusement probablement pas tout de suite. Merci à Babelio et aux éditions Bragelonne!



Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Kllouche 721 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Magazines