Magazine Voyages

Les Dauphins de Nelson Bay

Publié le 11 mai 2014 par Schuldi @schuldisworld
Les Dauphins de Nelson Bay
Après avoir passé quelques jours à Sydney (dont je vous ferai un article, spécial bons plans) et après vous avoir donné toutes les clés pour réussir votre road trip en Australie, il est temps de sillonner les routes ! En bon français épicuriens que nous sommes ma famille, mon homme et moi, notre première destination a été la Hunter Valley. Autrement dit, le Mecque du Shiraz, Chambourcin et autres douceurs pour notre palet. Dans mon envie frénétique de découvrir de nouvelles saveurs et boire un peu de vin (ça faisait 5 mois que nous voyagions), mon appareil photo est resté bien rangé dans son étui... donc pas grand chose à vous montrer ! Mais sachez que c'est une chouette étape, pour le vin mais aussi pas la beauté des paysages, des vignes sur des dizaines et des dizaines de kilomètres. Un véhicule est quasiment obligatoire car les caves sont assez éloignées les unes des autres. Alors attention à l'abus de dégustation....Ensuite, nous avons mis les voiles sur la côté mes parents avaient besoin de faire un peu trempette ! Un peu au dessus de Sydney se trouve Nelson Bay, un endroit superbe où viennent migrer les baleines en juillet et où l'on peut apercevoir des dauphins. Hop direction le Point I (sorte d'office du tourisme dans chaque ville), pour savoir ce que l'on peu faire par ici. Une "croisière" pour voir les dauphins, ou ? ou ? ou ? Papa s'il te plait... Comment ça petite fille gâtée de 5 ans !! Quand je suis avec mes parents, je retombe en enfance parfois. Déjeuner sur le port et nous embarquons sur le bateau avec jacuzzi, thés et petits gâteaux à volonté pour 2 heures de balade dans la baie à la recherche des dauphins. On a pas été déçu, tout d'abord car nous n'étions même pas 10 personnes à bord, le pied et surtout car nous avons vu une dizaine de dauphins sauvages ! (Ils ne sont pas nourris volontairement pour les touristes, ni attirés par quelques autres moyen que ce soit). Un spectacle magnifique. Ils sont joueurs et venaient à la proue du bateau pour s'amuser.La magie a opérer nous avions des étoiles plein les yeux. Par il n'est pas possible de se baigner avec eux car ils sont sauvages et donc imprévisibles. Mais nous avons pu descendre dans un filer tendu juste au dessus de l'eau pour les voir de plus près encore. C'était fou fou ! Une superbe sortie en mer, un super équipage, le capitaine nous a bien guidé et l'hôtesse a été de très bons conseils. Je n'ai plus le nom de la compagnie mais il suffit d'aller au fameux Point I pour demander plus d'infos et réserver. Le coût par personne est de 26 dollar, si mes souvenirs sont bons....! Pour finir, le capitaine sort de sa cabine et nous sort l'attraction pour les touristes, le toboggan direct dans la mer. On s'est laissé prendre au jeu...Retour au port et hop direction le camping car, il nous faut un emplacement pour la nuit, pas de camping aménagé, nous partons en quête de liberté. Après quelques kilomètres, nous tombons par hasard sur Camden Haven Beach, un petit paradis australien. Une grande plage, avec des embruns et un magnifique couché du soleil. La parking gratuit, les douches extérieurs et les toilettes gratuites aussi. Nous y passerons une nuit paisible, des images plein la tête et un petit déjeuner le lendemain face à l'océan. Ces premiers jours en Australie sont parfaits. La suite le sera tout autant. Un hôpital pour koalas et ma rencontre avec mon premier kangourous sont à venir. Bisous ! xxPS : Je suis actuellement en Inde et le retour en France est prévu dans 7 jours... après 7 mois et demi de vadrouille ! Les Dauphins de Nelson Bay
Les Dauphins de Nelson Bay
Les Dauphins de Nelson Bay
Les Dauphins de Nelson Bay
Les Dauphins de Nelson Bay
Les Dauphins de Nelson Bay
Les Dauphins de Nelson Bay
Les Dauphins de Nelson Bay
Les Dauphins de Nelson Bay
FACEBOOK // HELLOCOTON // TWITTER

Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Schuldi 2559 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Magazine