Magazine Entreprise

Produits rouges: la capacité de production de l'Algérie en hausse en 2013 à 20 millions de tonnes (étude)

Publié le 11 mai 2014 par Ouadayazid1
Produits rouges: la capacité de production de l'Algérie en hausse en 2013 à 20 millions de tonnes (étude)

ALGER- La capacité nationale de production des produits rouges a atteint en 2013 près de 20 millions de tonnes, selon une étude récente publiée à l'occasion du 17e salon international du bâtiment, des matériaux de construction et des travaux publics "Batimatec 2014".

 

Les 136 briqueteries algériennes recensées en 2013 sont dotées d'une capacité de production avoisinant les 19.678.500 tonnes/an, révèle cette étude réalisée dans le cadre du programme d'appui aux PME/PMI et à la maîtrise des technologies de l'information et de la communication (PME II).

 

Mieux encore, une hausse de 9.908.000 tonnes/an est envisageable entre un et deux ans, soit aux alentours de 2015, grâce aux multiples projets et extensions en cours d’installation, précise la même étude.

 

Le nombre d'unités nouvelles va vraisemblablement s’accroître d’un tiers (+45) dans les deux à trois ans qui viennent pour avoisiner les 180.

 

A titre d'exemple, 25 projets d’installations sont envisagés à Touggourt (Ouargla), dont l'achat de terrains et leur existence est confirmée dans le milieu des professionnels des produits rouges. Leur concrétisation pourrait correspondre à un accroissement des capacités installées de 3.000.000 tonnes/an.

 

Deux autres projets pour 520.000 tonnes/an sont également prévus dans d'autres wilayas de la région du Sud.

La même étude constate que les capacités installées en Algérie ont doublé entre 2013 et fin 2006 (+99%). Elle prévoit ainsi une hausse de ces capacités à 25 millions de tonnes/an en 2014 et 30 millions en 2015.

 

Néanmoins, l’augmentation du nombre de briqueteries (et tuileries) n’est pas proportionnelle à celle des capacités installées, car depuis 1987, le taux d’augmentation des capacités de production a toujours été plus important que celui des briqueteries.

 

Certaines wilayas ont vu le nombre de leurs briqueteries diminuer à cause de la fermeture d'un certain nombre d'entre elles et de la mise à l'arrêt, ou de la fermeture d'autres (essentiellement d'anciennes briqueteries publiques).

 

En 2013, 41 briqueteries ont été mises à l’arrêt ou définitivement fermées, faisant reculé ainsi les capacités de production de 1.326.000 tonnes/an. Le nombre de briqueteries et tuileries en activité en 2013 se stagne ainsi à 136.

 

Par ailleurs, l'étude a souligné que pour des raisons touchant à la discrétion des responsables d’entreprises, "il est extrêmement difficile de se faire communiquer avec précision les éléments concernant les capacités installées et les productions effectives".

 

Toutefois, l'étude estime la production effective de 13.700.000 tonnes/an, appelée à augmenter à proche de 21.000.000 tonnes/an en 2015 et 25.000.000 tonnes/an en 2017, ce qui correspond à une augmentation de 80% de 2013 à 2017 de la production effective.

 

La capacité de production reste ainsi supérieure à la production effective en 2013, selon l'étude.

 

"Les renseignements recueillis sont à considérer avec une marge d’erreur qui, à dire d’expert, est de l’ordre de 10%, ce qui fait que ces résultats peuvent être considérés comme proches de la réalité, car ils découlent d’éléments communiqués par les professionnels de la filière qui ne peuvent pas être garantis, même si les ordres de grandeur ont été, le plus souvent, validés", précise l'étude.

 

Concernant l'avenir de la filière des produits rouges, l'étude a conclu que ce secteur d'activité "souffrira dans les années qui viennent d'une conjoncture qui risque de devenir moins favorable pour son développement".

 

"Le marché n'est pas à l'abri d'un renversement de tendance qui placera les entreprises non préparées dans une situation de surproduction", d'après cette étude qui précise que les opportunités à saisir sont, tout de même, "nombreuses" et nécessitent des efforts afin de s'insérer dans une démarche d'une productivité supérieure avec une meilleure qualité.

 

http://www.aps.dz/fr/economie/5674-produits-rouges-la-capacit%C3%A9-de-production-de-l-alg%C3%A9rie-en-hausse-en-2013-%C3%A0-20-millions-de-tonnes-%C3%A9tude


Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Ouadayazid1 3105 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Magazines