Magazine Entreprise

Retrait definitif des vieux billets de 10, 20, 100 et 200 DA : C’est parti !

Publié le 11 mai 2014 par Ouadayazid1
Retrait definitif des vieux billets de 10, 20, 100 et 200 DA : C’est parti ! Ph. : Tahar Rouabah

« La Banque d’Algérie va définitivement retirer de la circulation les billets de banque issus des émissions des années 1980, 1981, 1982, 1983 qui perdront au 31 décembre 2014 leur valeur libératoire », a annoncé, hier, le secrétaire général de la Banque d’Algérie, M. Bouguida Halim.


S’exprimant lors d’une conférence de presse organisée  à Alger il a souligné que « cette procédure de retrait vise  l’amélioration et le rajeunissement des billets de banque en circulation ». Il dira dans ce sens que « les  billets concernés   par le retrait au 31 décembre 2014, sont des  billets de cent dinars de 1981 émis et mis en circulation le 1er novembre 1981 et  le billet de cent dinars de 1982, le billet de vingt dinars de 1983 et de deux cent dinars de type 1983 ainsi que le billet de 10 DA type 1983 ».  Selon le document fourni sur place « le cadre de dispositions  légales et réglementaires, les détenteurs de ces billets de banque pourront effectuer toutes leur transaction normales, notamment les achats de produits et de services divers jusqu’à la fin de l’année en cours, soit jusqu’au 31 décembre 2014 et échanger tous les billets concernés sans limitation de montant ou autre formalités auprès  des banques jusqu’au 31 décembre 2014, ainsi que d’échanger sans formalité particulière les billets retirés pendant une période de dix ans à compter du 1er janvier 2015 (soit jusqu’au 31 décembre 2024) , auprès des guichets de la Banque d’Algérie et ce à travers son réseau d’agences ouvertes dans toutes les wilaya du pays. A une question relative à la disponibilité des billets de 2000 dinars, Bouguida Halim, a rassuré qu’il n’y a aucun problème en terme de disponibilité de ce type de billets au niveau des banques ».  


De son côté, le directeur général du réseau du système de paiement M. Mohamed a mis l’accent sur les raisons  de ce retrait technique il a indiqué que ce troisième retrait a plusieurs raisons,  soulignant entre autres, les billets de banque de la première et seconde série d’émission, ont plus de 30 ans d’âge et surtout que la technologie et les mesures sécuritaires depuis ce temps ont complètement changé ». Les quantités imprimées et émises de ces séries de billets a-t-il dit « ont  pour une grande partie, été remplacées au fur et à mesure, dans le cadre du travail quotidien  des guichets de la banque d’Algérie, pour  ce qui est des billets qui transitent par la banque d’Algérie ». Les quantités de billets  de banque de cette série, actuellement en circulation sont infimes par rapport à l’ensemble des billets en usage représentent 0,5% de la masse monétaire en circulation et 3% de la valeur de cette masse ». Ce chiffre d’après  lui, « est insignifiant ». Il dira dans ce contexte qu’ « en vue de leur dégradation, les billets encore en circulation, compte tenu de leur ancienneté, nécessitent  également leur retrait », avant d’ajouter que « les nouvelles émissions de billets de banque et de pièces de monnaie depuis 1992 ont permis aussi aux services de la banque d’Algérie  de procéder  à un remplacement  des pièces ». Il est à noter que ces billets ont été grandement remplacés par l’émission et la mise en circulation  de billets  et pièces, notamment par les billets  de deux cent dinars et les pièces de deux cent, cent cinquante, vingt et dix dinars.


Makhlouf Ait Ziane

 


Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Ouadayazid1 3105 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Dossier Paperblog

Magazines