Magazine Cinéma

[Un épisode, 3 images] Game of Thrones 405 – First of his name

Par Cbth @CBTHblog

GOT logoCa y est, l’épisode 5 a été diffusé, c’est donc le moment où l’on aura vu autant d’épisodes qu’il nous en reste à voir pour cette saison. Ca ne nous empêche pas de revenir sur cet épisode dans un nouvel article Un épisode, trois images. Un rappel du concept pour les deux du fond qui ne suivent pas : Un épisode, trois images : une cuisine, une mode et une baston, tout ça, en hommage au titre de notre blog.

Évidemment, comme on revient sur le dernier épisode diffusé (légalement sur OCS City tous les lundis soirs!), on vous conseille de ne lire l’article que si vous l’avez vu (ou du moins à vos risques et périls).

 Spoiler alerte maximale !

On se sert un verre, tranquille et on se pose pour lire l'article

On se sert un verre, tranquille et on se pose pour lire l’article

 Un thé avec Tatie

GOT 405 Cupcake

Merci pour les lemons cakes, c’est une bonne idée d’avoir laissé les pépins, ça donne du croustillant.

Grâce à l’aide de Littlefinger, Sansa a réussi à rejoindre les Eryés et donc les terres de sa tante. Bien qu’il fasse d’abord passer la jeune Stark pour sa propre nièce, rapidement, Lysa reconnait en elle la fille de sa soeur. Dans un premier temps les retrouvailles sont chaleureuses, d’autant plus que Lysa se fait très vite passer la bague au doigt par Petyr Baelish, révélant au passage qu’elle est à l’origine du meurtre de Jon Arryn à la demande de son nouvel époux et déjà amant à l’époque (souvenez-vous la main du roi assassiné en première saison, c’est donc à cause de cette teigne manipulée par Littlefinger que Ned s’est retrouvé main du roi et donc, qu’il est mort, que le secret de Jaime et Cersei s’est ébruité, bref, que la série a commencé.). Sauf que Lysa comprend aussi quel danger pourrait représenter Sansa pour elle. Dans une scène qui commence comme un moment très classique de complicité familiale autour de gâteaux au citron et de racontage de dossiers sur feu Catelyn, on découvre une fois de plus l’étendue de la folie de Lysa qui se montre presque violente avec sa nièce, avant de se calmer et de lui proposer d’épouser son fils Robin (anciennement Robert). Cette relation s’annonce très prometteuse d’autant plus que si Sansa se méfie de Littlefinger celui-ci pourrait avoir des intentions plus ambiguës envers la demoiselle. Ce qui se passe aux Eryés semble nous réserver un arc particulièrement intéressant.

Mutinons les mutins!

Se prendre une tannée à coté d'un bon de feu de bois chaud, les soirées de Jon lui rappelait tellement son enfance

Se prendre une tannée à coté d’un bon de feu de bois chaud, les soirées de Jon lui rappelait tellement son enfance

Derrière le mur, se déroule un arc impliquant la majorité des Stark mâles survivants. Alors que Bran, Hodor et les Reed sont encore prisonnier de l’horrible Karl qui promet de faire subir à Meera le pire sort possible, l’équipée de Jon envahit le camp, l’alerte est donnée et la jeune fille est sauvée.   Locke (envoyé par Roose Bolton pour se débarrasser de Bran et qui a rejoint la Garde de nuit pour le faire), en profite pour tenter de réaliser sa mission.  Il est sur le point de réussir lorsque Bran investit le corps d’Hodor, le libère et d’une simple pression de main du géant, se débarrasse de lui. Hodor semble être perturbé d’avoir tué sans même en avoir conscience mais ils sont libres.

Pendant ce temps, Jon et ses coéquipiers réussissent à tuer tous les mutins. Le secret du nombre de membres de la garde de nuit devrait être protégé, pour encore un temps au moins.

Long reign the King

Une seule taille de couronne pour tant de rois et pourtant elle leur va à chaque fois.

Une seule taille de couronne pour tant de rois et pourtant elle leur va à chaque fois.

Du côté de Port-Réal, l’histoire continue. Il est déjà temps de couronner Tommen sous le regard touchant de sa mère et de sa future épouse qui pour une fois semblent s’entendre à merveille. Il faut dire que le prochain grand événement se prépare en coulisses. Tyrion doit bientôt être jugé et Cersei entend bien avoir sa peau. Il convient donc qu’elle se mette les juges dans la poche à commencer par Mace Tyrell, papa de Margaery.

Au-delà de l’aspect politique de ce couronnement, le peuple présent dans la salle semble réellement apprécier leur nouveau roi. Il faut dire que choupi Tommen a déjà l’air plein de sagesse. Westeros pourrait enfin avoir un vrai roi digne de respect et d’admiration.

Et les autres?

Cersei continue son jeu d’influence en se montrant docile et raisonnée face à son père, acceptant le mariage de sa fille avec Margaery et sa propre union avec Loras. Elle tente également de mettre Oberyn Martell de son côté en lui parlant de sa fille Myrcella qui est gardée à Dorne.

Du côté d‘Arya et Sandor, rien de nouveau si ce n’est que ce dernier a appris qu’il faisait partie de la liste des gens dont la jeune fille souhaite la mort. Mais cela ne semble pas l’inquiéter plus que ça, il se moque même de sa façon de se battre remettant en cause les talents de Syrio Forel. Rien qui ne fasse vraiment avancer l’histoire. On espère qu’il se décidera à lui donner des leçons d’épée moins « propres » que celles dont elle a pu bénéficier jusqu’à présent.

Là où ça n’avance pas des masses non plus, c’est encore et toujours de l’autre côté de la Mer étroite, d’où on a pu entendre les cris de Lysa au cours de sa nuit de noces.  Daenerys réunit son conseil pour savoir ce qu’ils décident de faire maintenant. Il faut dire qu’on lui apporte la nouvelle de la mort de Joffrey (Yeah!) mais aussi que sa conquète se passe moins bien que prévu : son départ des villes libérées a permis aux esclavagistes battus de reprendre le pouvoir. Deux options s’offrent à elle : partir pour reconquérir Westeros ou affirmer sa position de ce coté de la Mer étroite. C’est évidemment la deuxième option la plus chiante qu’elle choisit, sous prétexte de vouloir agir comme une reine.

Enfin, mon nouveau duo préféré : Brienne et Podrick. Malgré la volonté de Brienne de continuer son chemin seule, Pod s’accroche à elle, voulant faire au mieux son travail d’écuyer. Si au début elle est agacée et que Podrick est tout de même bien maladroit, il y a fort à parier que les deux finiront par bien s’entendre, la loyauté les guidant tous les deux.

Bilan de l’épisode

GOT 405 fin

En chemin pour la semaine prochaine!

Un épisode en demi teinte avec certaines longueurs, toujours du côté de Daenerys (Dany, on t’aime bien, mais ton histoire elle n’avance pas des masses et nous vend moyen du rêve) mais aussi derrière le mur avec un passage assez long autour de Bran et les Reed. Encore une fois, on passe sur une tentative de viol non prévue par les livres. Heureusement, du côté des Eryés, l’histoire, bien que peu développée pour le moment, promet du renouvellement et un regain d’intérêt. J’avais oublié à quel point j’aimais cette région et surtout les personnages qui s’y trouvent entre la folie de Lysa, la candeur abîmée de Sansa et les nombreuses manipulation de Littlefinger. C’est également un plaisir de voir Oberyn ailleurs que dans un bordel. On découvre qu’il a huit filles et qu’il est mauvais poète, dans une scène très touchante entre Cersei et lui. D’ailleurs, toutes les scènes avec Cersei sont particulièrement bonnes dans cet épisode et l’humanise énormément, notamment avec son déchirant « Everywhere in the world, they hurt little girls » (si la question des femmes dans Game of Thrones vous intéresse, une note de blog a beaucoup tourné cette semaine). Pas de Tyrion cette semaine. Surement pour ménager l’effet du procès de la semaine prochaine!



Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Cbth 1240 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Magazines