Magazine Cuisine

Velouté de fanes de radis au chorizo , Conservatoire des terrasses de cultures à Goult Luberon

Par Sacha
Velouté de fanes de radis au chorizo , Conservatoire des terrasses de cultures à Goult Luberon Velouté de fanes de radis au chorizo
Recette pour : 2 pers
Préparation : 15 mn 
Cuisson : 45 mn ( induction 3)
Il faut :
Les fanes d'une 1/2 botte de radis
2 grosses pommes de terre
2 petites tomates bien mûres
1 morceau de chorizo doux ( 15 à 20 cm )
1 litre de bouillon de volaille
1 gros oignon
sel , poivre sichuan
3 càs d'huile d'olive
1 càc de thym sec  des garrigues
Préparation :
Laver à grande eau , les fanes de radis , les sécher délicatement puis les hacher  grossièrement
Peler , l'oignon , puis le couper en fines rondelles
Laver les tomates puis les couper en quartiers
Couper les pommes de terre en gros cubes , les laver
Couper en fines rondelles le chorizo
Dans une cocotte en fonte , faites chauffer l'huile d'olive sur 5 , faites rissoler l'oignon et le chorizo jusqu'à ce que l'oignon deviennent transparent mais sans laisser  prendre coloration
Ajouter les tomates , remuer ,cuire 1 mn ,  ajouter ensuite les pommes de terre , remuer et laisser cuire 2 mn sur feu vif /moyen, ajouter les fanes de radis , remuer
Ajouter le bouillon de volaille , le sel , le sichuan , le thym , remuer plusieurs fois, dès les premiers bouillons , baisser la température sur 3 , couvrir et laisser mijoter 40 à 45 mn
Mixer le tout au blender , rectifier l'assaisonnement si besoin
Server de suite ou froid
Source : recette perso 

Conservatoire des  terrasses de cultures du village de Goult en Luberon 
Velouté de fanes de radis au chorizo , Conservatoire des terrasses de cultures à Goult Luberon
Velouté de fanes de radis au chorizo , Conservatoire des terrasses de cultures à Goult Luberon
Ce site paysager restauré bénévolement  est le témoin d'un grand patrimoine agricole et architectural. Les restanques ou bancau ont été construites dans un amphithéâtre naturel de 5 hectares . Les paysans recherchaient une protection contre le mistral , le gel ou  inondation. Elles sont donc exposées plein sud et pas trop loin du village. Ainsi, avant l'exode rural et développement des techniques agricoles, il fût le lieu privilégié de culture d'oliviers et d'amandiers. Un site riche dans lequel on peut observer bories, restanques et escaliers volants.
A voir absolument si vous passez dans la région , ( visite libre et gratuite ) les paysages y sont splendides ,le village de Goult mérite largement le détour ainsi que le moulin de Jérusalem

Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Sacha 315 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Magazine