Magazine Côté Femmes

L’immeuble des femmes qui ont renoncé aux hommes

Publié le 11 mai 2014 par Crankyju @Ju_loury

Bonjour-bonjour,

Aujourd’hui on profite du dimanche pour faire un petit point lecture. Les éditions Michel Lafon m’ont fait le plaisir de m’envoyer le premier roman de Karine Lambert, L’immeuble des femmes qui ont renoncé aux hommes. C’est vraiment quelque chose qui me ravit, d’avoir l’occasion lire des livres vers lesquels je ne me serais pas forcément tournée dans une librairie.

L’immeuble des femmes qui ont renoncé aux hommes – Karine Lambert

Le pitch :

Les hommes sont présents partout dans cet immeuble de femmes qui ont renoncé à eux. Dans leurs colères, leurs nostalgies, leurs rêves, leurs désirs… Quatre femmes d’âges et d’univers différents, pas des féministes acharnées : des amoureuses blessées qui se méfient désormais de l’amour et ont inventé une autre manière de vivre.
Juliette, une jeune locataire qui vient d’emménager, est séduite par leur complicité, leurs joies, leurs rires et leurs grains de folie. Mais elle, elle n’a pas du tout abdiqué ! Son acharnement va-t-il ébranler les belles certitudes de ces farouches adeptes de la vie en solo ?

L'immeuble des femmes qui ont renoncé aux hommes

Mon avis :

Pour un premier roman, L’immeuble des femmes qui ont renoncé aux hommes a bien des atouts : une narration originale, des personnages divers et attachants et une histoire qui se laisse lire. Je n’attendais rien de spécial de ce livre, sinon qu’il me divertisse. C’est ce qui s’est passé, pour preuve : je l’ai dévoré en deux jours. Le narrateur omniscient passe d’un point de vue à l’autre, d’une femme à l’autre. Elles sont différentes, de générations différentes, avec un point commun, plus d’espoir ni d’envie de vivre avec un homme. D’ailleurs, aucun homme n’a le droit d’entrer dans l’immeuble sur ordre de la Reine. Pas même un fils, pas même un frère. Sauf que Juliette, elle, est encore loin d’avoir renoncer à l’amour. Alors quand elle emménage, c’est un peu le trublion. Vent debout contre les blasées de l’amour. J’aime ça. J’ai vraiment aimé ça.

Je me suis complètement identifié à ce personnage (enfin dans sa croyance que l’amour vient toujours un jour, son histoire sinon, c’est pas du tout moi). Comme je vous l’ai dit, j’ai bien accroché, le roman se lit très facilement et l’on se laisse porter par les turpitudes de ces femmes. C’est charmant. J’imagine que c’est un livre qui plaira surtout aux filles et il sera parfait pour lire au soleil. C’est un livre qui se révèle très positif.

Je vous laisse sur cet humble avis et je m’en vais faire mon tirage au sort le Secret du Poids. La lecture c’est la vie !

Sioux <3"><3"><3"><3"><3


Retour à La Une de Logo Paperblog

A propos de l’auteur


Crankyju 1756 partages Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Dossier Paperblog