Magazine Culture

Anna Combelles : La Complainte d'Irwam 1, Syr Ynis

Par Stephanie Tranchant @plaisir_de_lire

La Complainte d'Irwam, tome 1 : Syr Ynis de Anna Combelles   3,5/5 (20-04-2014)

Syr Ynis (403 pages) , premier épisode de La Complainte d'Irwam est paru en 2012 aux Editions Atine Nenaud.

couv23733638 (114x173).jpg
  
couv75021330 (114x173).jpg

L’histoire (éditeur) :

Irwam est une gardienne du Voile. Lorsqu'elle rencontre Nathan, c'est le coup de foudre. Mais leur histoire semble impossible car un monde les sépare.
Nathan, jeune lecteur passionné, est loin d'imaginer que derrière ce Voile protecteur, les personnages qu'il crée naissent et vivent de nouvelles aventures. Aussi, lorsque les héros de ses lectures prennent vie, Irwam se doit-elle d'intervenir pour tout remettre en ordre. Tomber amoureuse de Nathan, c'est mettre sa mission en danger.
Et, avec elle, notre monde.

Mon avis :

Tout d’abord je tiens à remercier Nanet pour l’envoi de son roman (dans le cadre de notre swap Conseils d’amis ma PAL s’agrandit) et pour la confiance qu’elle me porte, sachant que je n’aime vraiment pas la Fantasy, elle a quand même pris le risque de ne pas du tout répondre à mes attentes de lecture et d’avoir un retour négatif. Et bien, j’ai lu La Complainte d'Irwam en entier, et c’est déjà un bon point pour l’auteure. ^_^ Et puis je peux même dire que j’ai apprécié.

Je reconnais tout de même que les débuts ont été laborieux. Je partais avec de gros handicapes : la configuration de ma liseuse cafouillait et coupait le texte pour revenir à la ligne comme bon lui semblait (sans tenir compte des points évidement !), et deux trois autres bricoles (comme des bas de pages qui se retrouvaient en plein milieu du récit) pour lesquelles il a fallu que je m’adapte  alors que j’avais déjà du mal à intégrer l’histoire.

Enfin, passons au vif du sujet, l’histoire, ou plutôt les trois histoires, parce qu’il s’agit de trois récits qui s’imbriquent les uns dans les autres : un récit très axé Fantasy où il est question de voile servant à protéger les hommes de leur imagination, un récit qui se déroule au moyen-âge et un autre qui se passe à notre époque (que j’ai suivi avec une plus grande aisance parce que plus proche de ma réalité). La première chose qui me vient, c'est quelle imagination Anna Combelles ! Tout  l’univers construit par l’auteure est très original mais aussi, et surtout, très bien travaillé. Moi qui manque tellement d’imagination, j’ai fini (sans tant de difficultés que ça au final) par bien assimiler tous les personnages, leur fonction, à comprendre l’histoire, même si elle se révèle assez dense et complexe. L’auteure, sans trop de longueurs, arrive à décrire et expliquer certaines choses de manière à rendre le tout assez clair (même pour les novices dans mon genre).

J’ai vraiment adoré l’idée du Voile protégeant les humains des monstres qu’ils créent, qui finit par se fragiliser (et n’arrive plus à assurer son rôle), et également l’idée des gardiens du Voile. Gros coup de cœur pour Irwam qui m’a beaucoup intriguée autant que fascinée. C’est un personnage effacé alors qu’elle détient un grand pouvoir et une fonction tellement passionnante. Sa rencontre avec Nathan et Coline, deux personnages attachants liés par une amitié sans faille, relèvera autant de la routine (dans son travail de protection contre le Mal) que de l’exceptionnel.  A contrario, le monde dans lequel évoluent Léandre et Cassiodore m’a moins plu (j’ai moins accroché, sans lui trouvé de défaut pour autant…). Tous ces mondes évoluent parallèlement en se croisant et s’interférant, pour créer un riche récit qui plaira aux amateurs du genre.

Je me pose maintenant encore la question : et s’il y avait un part de vrai dans tout ça…


Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Stephanie Tranchant 5113 partages Voir son profil
Voir son blog

Magazines