Magazine Culture

J’ai testé pour vous… Le coloriage pour adulte

Publié le 12 mai 2014 par Cbth @CBTHblog

IMAG0058_1

J’ai jamais été très douée en coloriage. Jamais. En maternelle, ça passait encore, car mon entourage espérait toujours une évolution. Par la suite, à la vue de mes différentes cartes de géographie barbouillées plutôt que coloriées, ils se sont résignés, et moi aussi. Pourtant, j’ai toujours adoré dessiner, j’étais la plus douée en « décoration de marges » et mes caricatures minimalistes de mes différents professeurs et de Chuck Norris et Steven Seagal étaient connues et appréciées de tous. Mais j’étais une brêle en coloriage. « Mais comment tu fais pour dépasser? – Ben je sais pas, ça va, c’est bon, c’est pas grave »… Bref. Tout ça pour vous dire que quand cette mode des coloriages pour adultes a pointé le bout de son nez, j’étais plutôt sceptique. J’ai donc décidé de m’y mettre, quitte à retomber dans mes traumatismes de jeunesse…

IMAG0061_1

Pour débuter, j’ai fait simple: un coffret avec un mini album de coloriage inclus, et un « Livre des tatouages » parce que les tatouages, j’aime ça. Premier constat: je ne colorie

IMAG0059_1 2
plus comme une crotte. Ce qui est très bon pour mon moral. Mais surtout, prendre quelques instants pour soi, se concentrer juste sur les couleurs, motifs; contours des dessins, et bien c’est relaxant. Très. Pas de télé, pas de musique, juste moi et mes crayons. Et je vous promets que c’est hyper apaisant (sauf si vous détestez les coloriages, hein, n’hésitez pas à passer votre chemin). Et en plus, il paraît que ça favorise la concentration, la précision et l’usage coordonnées des deux hémisphères du cerveau. Pourquoi pas, hein, c’est que du bonus. on redécouvre des gestes et des sensations oubliées depuis plusieurs années, on se distrait d’une manière différente et ça fait du bien. Finalement, je me demande pourquoi on a arrêté de colorier à un moment. Pourquoi on a décidé que seuls les enfants pouvaient pratiquer cette activité? En tout cas, maintenant que je m’y suis remise, je ne risque pas d’arrêter. J’ai déjà en tête les prochains albums que je vais m’acheter (des livres de tatouages, mais également celui-ci et celui-là!) et je compte bien acquérir de nouveaux crayons de couleurs pour avoir une palette plus large. Et puis pourquoi se contenter de « coloriage pour adultes »? Vous lorgnez sur cet album trop mignon My Little Poney ou Spider-Man? Faites-vous plaisir, y a pas d’âge pour le coloriage!

IMAG0063

IMAG0064_1


Retour à La Une de Logo Paperblog
Par Elodie Lanfray
posté le 30 juillet à 12:33

Salut ! Quel type de crayons utilises-tu pour le « Livre des tatouages » ? Le grain est très gros et mes crayons de couleur basiques prennent vraiment mal. Quand aux feutres, deux couches et hop ça traverse :/

A propos de l’auteur


Cbth 1240 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Magazine