Magazine Culture

Divergent, le film

Par Les Griffonneuses

Salut tout le monde !

Aujourd'hui je reviens avec la critique du film Divergent qui est sorti le 9 avril et ayant pour personnages principaux Theo James et Shailene Woodley incarnant respectivement Quatre et Tris.

Tout le monde se souvient de l'histoire mais faisons un petit point sur la société dans laquelle évoluent les deux protagonistes. L'histoire se déroule dans une société post-apocaliptyque. Pour éviter que le monde ne sombre à nouveau dans la guerre, la société a été divisée en factions, chacune ayant un style de vie et des préorgatives bien définis. Tris approche de la Cérémonie du Choix, au cours de laquelle elle devra choisir la factio dans laquelle elle évoluera toute sa vie. Elle aura le choix entre les Sincères, les Erudits, les Fraternels, les Audacieux ou elle pourra décider de rester une Altruiste.

Mais alors qu'elle doit passer un test qui est censé l'aider à se décider, celui ci ne se révèle pas concluant. Tris découvre alors qu'elle n'est pas comme les autres, elle est Divergente.

Menée par son instinct, elle va choisir la faction des Audacieux mais elle va vite se rendre compte que l'entrainement que sa faction va attendre d'elle est loin de ce à quoi elle s'attendait. Si elle échoue, elle sera réduite à une vie de sans-faction, une vie d'errance. Petit à petit, un lien va se construire avec son intructeur, Quatre. Elle va découvrir de lui que c'est également un Divergent mais surtout, elle va apprendre que si elle veut continuer à vivre, elle va devoir protéger son secret coûte que coûte.

Car les Erudits sont bien décidés à éliminer une bonne foi pour toutes les Divergents. Ceux ci ne peuvent pas faire l'objet e simulations mentales, ils sont donc un danger pour la société. Ils ne peuvent pas être contrôlés, il faut donc les éliminer. Mais quand la leader de la faction des Erudits va utiliser les Audacieux pour s'en prendre à celle des Altruistes, Quatre et Tris vont être obligés d'intervenir au péril de leur vie. La guerre est sur le point de recommencer, ils savent qu'ils doivent empêcher les Erudits de parvenir à leurs fins mais ils ne savent pas pourquoi...

Divergent-131114

Dans l'ensemble, je trouve que le film laisse une impression mitigée. Je n'étais pas très emballée par les acteurs choisis mais finalement, j'ai changé d'avis sur le sujet. Ils jouent plutôt pas mal et tout ce côté émotion qu'on a dans le livre est relativement bien retranscrit dans le film.

Là où j'ai été déçue, c'est que la progression du film ne suit pas du tout celle du livre et je trouve ça dommage. Les rencontres avec Jeanine ne sont pas mises au bons moments, il y en a trop, le déroulement est un peu différent et cela m'a gêné. Dans le livre, la première rencontre entre Tris et Jeanine intervient lorsque celle-ci rend visite à son frère pour le prévenir sur ce que les Erudits préparent alors que dans le film, elle fait sa connaissance dès la Cérémonie du Choix. Cela rompt un peu l'équilibre. Dans le roman, au moment où Tris rencontre Jeanine, elle sait déjà qu'elle doit se méfier d'elle, elle a déjà des soupçons sur ce que manigance la leader. Alors qu'en les faisant se rencontrer plus tôt, cela dédiabolise Jeanine puisqu'elle semble très gentille pendant leur première rencontre. Ce sont peut être que de petits éléments mais je trouve ça dommage.

Autre chose qui m'a gêné et même si c'est moindre, cela m'a beaucoup plus dérangé parce que cela va avoir un impact sur les émotions de Tris dans le deuxième opus, c'est la mort de sa mère. Dans le livre, sa mère meurt à peu près au même moment que dans le film mais elle n'est pas censée mourir dans les bras de sa fille. Or c'est ce que le réalisateur a mis en scène. En soi, vous me direz, et alors ? Mais dans le deuxième tome, pour ceux qui ont lu la série, les émotions de Tris sont complètement paralysées par les personnes qu'elle a vu mourir sous ses yeux. Et sa mère n'en fait pas partie. Cela va donc modifier cette partie là en rajoutant une personne à cette liste. Dans Insurgent, Tris ne pourra parfois pas agir de façon rationnelle, ayant elle même tué son ami Will et vu son père mourir en tentant d'arrêter les Eurdits. Qu'elle ait vu sa mère mourir dans le premier film rajoute une inconnue et une autre personne dont Tris devra se sentir responsable. Je n'ai pas vraiment apprécié ce changement.

Mais sinon, soyons un peu positif, ce film est plein d'action, il ait voir les choses d'une façon un peu neuve et montre que quel que soit le système de société adopté, rien ne peut empêché qu'une minorité ne se serve des autres pour réussir à s'emparer du pouvoir. Les effets spéciaux sont vraiment bien réalisés. Les moments où il n'y a que des émotions qui doivent ressortir sont plutôt bien mis en scène et le reste est bien respecté. Un petit détail mais j'aurais bien aimé que le réalisateur insiste sur le tatouage que Tris se fait en marquant sur elle le symbole des Audacieux mais ce moment n'est pas du tout présent. A aucun moment, sans avoir lu le livre on ne sait qu'elle fait ça et c'est un peu dommage.

Sinon, les acteurs sont pas mal, leur jeu correspond à ce que l'auteur avait retranscrit dans le livre et les entrainements pour devenir un véritable Audacieux m'ont fait vibrer autant que dans le bouquin. Qui restera ? Qui devra partir et se retrouvera sans faction ?

Si vous voulez le découvrir, tous au cinéma ou rendez vous en librairie pour vous procurez le livre ! J'en profite pour signaler à nouveau que le 3ème tome de la série sortira le 15 mai !


Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Les Griffonneuses 2036 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Magazines