Magazine Concerts & Festivals

Un théâtre pour bouger les frontières établies

Publié le 12 mai 2014 par Radiocampusparis @campusparis

Pendant longtemps  le paysage théâtral a été partagé entre deux clans hermétiques. Celui du théâtre public et celui du théâtre privé, chacun souffrant d’une image largement caricaturée. Aujourd’hui, certains théâtres s’essaient à brouiller les lignes. C’est le cas du théâtre de Belleville dont nous sommes heureux ce soir de recevoir  le directeur, Laurent Sroussi.

Un théâtre pour bouger les frontières établies

En chronique nous évoquerons :

Passion Simple un spectacle écrit par Annie Ernaux et mis en scène par Jeanne Champagne au Lucernaire jusqu’au 7 juin.

Cyrano de Bergerac d’Edmond Rostand mis en scène par Dominique Pitoiset au théâtre de l’Odéon jusqu’au 28 juin.

Merde je suis vivante, de Catherine Richon, spectacle en appartement disponible sur demande en contactant la générale de Théâtre.


Retour à La Une de Logo Paperblog

A propos de l’auteur


Radiocampusparis 56703 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte