Magazine Bd

Doggy bags: l’adrénaline case après case

Par Casedepart @_NicolasAlbert

DOGGY 1Collection des éditions Ankama, série du label 619, « Doggy bags » lâche depuis plusieurs mois déjà dans le monde foisonnant des comics français ses petites bombes d’adrénaline, de gore et d’horreur.

Dédié, comme le souligne Run, le dirigeant du label,  » à la culture du crime et de l’horreur, du suspense et de la violence », ce Doggy bags en est déjà à sa cinquième livraison. Dans chaque numéro, trois histoires courtes sont proposées. Il s’agit à chaque fois de trois histoires courtes, complètement déjantées, basées ou non sur des faits d’actualité, des légendes urbaines revisitées ou tout simplement issues de l’imagination de leurs auteurs.

On y trouve de tout. Dans des univers où règnent en maîtres le sang, la violence et la folie, des bikers déjantés croisent des tueuses sexy évidemment sans foi ni loi ou des monstres surgis des abysses. Le tout est pimenté par des fusillades et des courses poursuites échevelées, un peu gore, un peu trop tout, mais c ‘est pour cela qu’ on en redemande…

Hommage au cinéma des Seventies

DOGGY 2
Les lecteurs plus âgés ou plus au fait d’une certaine culture underground verront aussi dans ces one shot insérés dans un format revue une sorte d’hommage appuyé aux comics des années 50-60 et au cinéma Grindhouse des années 70 remis au goût du jour récemment par les cinéastes Tarantino et Rodriguez. Graphiquement, le talent des auteurs sollicités à chaque numéro n’est plus à démontrer. Ainsi dans la dernière livraison, on rencontre des noms déjà connus des amateurs du genre: Ducroudray, Run, Kartinka, Neyef ou Tomeus.

bags 5
Au sommaire de ce dernier tome:

-Death of a nation. Une balade au Patriot Park, qui fait revivre aux touristes les grands moments de l’histoire américaine. Mais en fait, depuis une épidémie de zombies en 2018, la chair humaine ne vaut plus grand chose et toute la famille s’éclate à vider ses chargeurs sur des figurants mort-vivants…

-Rampage. Ici, c’est encore la loi du plus fort qui aura le dernier mot. Dans un quartier résidentiel de San Diego, un ancien militaire accro aux amphétamines creuse un puits à la recherche d’or et de dragons…

- Trapped. Inquiétante et délirante, une légende urbaine reprend vie dans les égouts de Mimai quand un crocodile géant et albinos se repaît de chair humaine…

Découpage, couleurs, scénario, tout concourt à faire de cette nouvelle série un objet culte!

  • Doggy bags, volume 5
  • Auteur : collectif
  • Editeur : Ankama ( collection label 619)
  • Parution : avril 2014
  • Prix : 13, 90 €

Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Casedepart 4468 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Magazines