Magazine Psycho

La place de l’Humain dans le coaching (Prologue)

Publié le 13 mai 2014 par Le_brh @chrispeiffer

Partager la publication "La place de l’Humain dans le coaching (Prologue)"

A quatre mainsVoici un billet qui marquera un tournant dans l’histoire de ce blog. Depuis sa création, je n’ai que (trop ?) rarement accepté des contributions extérieures et n’ai collaboré qu’une seule fois avec des confrères et consoeurs coachs sur un projet commun; il s’agissait alors de la réalisation d’un ebook sur les valeurs. Aujourd’hui, et suite à la rencontre qui m’a inspirée le récent billet sur l’authenticité, je vous dévoile un nouveau projet d’écriture à quatre mains dont ces quelques lignes sont l’introduction.

Flash back

Au départ, c’est l’histoire d’une rencontre de deux humains qui se sont reconnus mutuellement dans leur façon de voir l’accompagnement et plus largement certaines “choses” de la vie comme la découverte, le partage, le plaisir, l’action et tout ce qui forme le moteur de leur quotidien.

De cette mise en commun est née l’idée de créer des rencontres régulières où nous pratiquerions une forme d’accompagnement réciproque, la co-vision. Cet aspect de la pratique du coaching n’est pas de la supervision (qui nécessite un superviseur), mais permet de cheminer sur des thématiques qui, parfois, ont les mêmes propriétés que le poil à gratter; ça gêne, ça pique, on remue dans tous les sens en cherchant la position qui soulage le plus…

Rapidement, nous nous sommes aperçus que nos échanges contenaient bon nombre de pistes de réflexions autour de thèmes à la fois centrés sur le coaching (normal !) mais aussi plus largement liés aux rapports humains. En même temps, vous allez me dire que les rapports humains dans le coaching c’est un peu l’alpha et l’oméga de l’accompagnement. OK, je prends ;-)

Aussi, nous avons décidé de partager avec vous le fruit de nos échanges grâce à la rédaction de billets écrits à quatre mains. D’où la création d’une nouvelle catégorie dans ce blog, “A quatre mains” (facile !). L’objectif de ces futures publications est multiple; susciter vos commentaires, conserver une trace du fruit de nos interactions et donner de la matière à un projet plus grand à venir… mais chut, je ne vous en dis pas plus; c’est pas pour tout de suite.

Le titre global et récurrent de ces billets sera “La place de l’Humain dans le coaching”. Ainsi, à chaque fois que vous lirez ce titre, vous saurez que les lignes suivantes seront écrites en toute complicité. Bien entendu, je continuerai aussi à produire d’autres articles liés à la ligne éditoriale du blog, les relations humaines et la communication. Bref, il va y avoir de quoi s’occuper dans les prochains mois…

Après ce teaser alléchant, je laisse la main à celui qui va désormais partager régulièrement l’espace de ce blog avec moi. Les présentations seront ainsi faites. Pour ma part, je vous dis à très bientôt.

Le goût des autres

Le goût des autres est à moi ce que la potion magique est à Obélix : je suis tombé dedans quand j’étais petit :-)

Né en 76′ dans une famille d’immigrés Siciliens, mon enfance et mon adolescence sont empruntes de toutes les cultures méditerranéennes; le « grand bazar d’Istanbul ». Durant les repas dominicaux à 10, 20, 30…qui ne connaissaient pas de fin, se jouait devant moi le « théâtre de la Vie ».

A lui seul, un système vivant complexe !

Si toute la famille avait élu domicile dans la même rue, nous ne vivions pas en « clan » mais partagions un quotidien avec des personnes d’origines, d’âges,de parcours, de réussites différents.

Ces années ont animé en moi l’envie de mieux connaître le fonctionnement des organisations humaines et me voici « l’explorateur du voyage au centre de…..l’humain »

Oui,connaître l’Humain…. et donc commencer par se connaître soi même…

Après un parcours universitaire en Droit, j’ai parallèlement arpenté le chemin des formations en développement personnel et commencé à décrypter mon propre Codex. Un vrai chemin de croix en « X » stations. Enthousiasme et opiniâtreté sont mes premiers Compagnons !

Ainsi, j’ai saisi chacune des opportunités qui me permettaient de connaître un univers différent, d’ouvrir mes champs d’analyse et d’approfondir ma connaissance du « monde de l’humain ».

J’ai découvert que c’est bien l’Humain qui fait la différence, que c’est bien l’humain qui fait la performance et que c’est bien l’Humain qui permet de relever les défis.

Mes choix professionnels (D. administratif et financier d’un équipement socio-culturel « zone dite sensible », collaborateur de différents élus, conseiller stratégique de dirigeants, puis DRH et coach) sont le fruit de mes désirs, de mes coups de cœur, de challenges proposés et de rencontres. Ils répondent à mon engagement d’être l’auteur de mes mots, de mes actes, de ma vie.

Cela fait écho à mon credo cher à D.Kennedy : « Vivre c’est essayer« 

  • Le dénominateur commun de ces « aventures professionnelles » ? La gestion de la complexité.
  • Ma mission ? Simplifier, fluidifier et re-lier les Hommes.

Qu’est ce qui m’amène ici ?

Mes différentes responsabilités m’ont permis de rencontrer toutes sortes de coachs, de consultants qu’il m’est difficile de reconnaître comme confrères.

Il y a:

  • Ceux qui se comportent en « stars »et qui ont oublié l’humilité avant d’entrer… en rendez-vous (sur scène)
  • Ceux qui ont tout vu et tout fait et que rien ne peut surprendre
  • Ceux qui disent pouvoir tout faire avec tous les  » outils », même les plus inimaginables.
  • Ceux qui font des «copier-coller » de propositions en faisant croire qu’ils vous font du « sur-mesure »
  • Ceux qui veulent vous vendre des solutions « prêtes à l’emploi « … telle une lessive !

Bref, tous ceux qui devraient allez faire un autre métier car ils ont oublié l’éthique du Coaching.

Et puis il y eu une rencontre fortuite, singulière: LA rencontre. Une pensée à Montaigne : « Parce que c’était lui, parce que c’était moi »

Christophe a la posture du coach, est dans le métier, dans le respect du client, et fait partie de ce que j’appelle les « Congruents » ou bien les « Alignés ». C’est avec cette dernière catégorie que je souhaite échanger, débattre et nourrir ainsi mon goût de l’échange, du partage, de la co-créativité.

Tout cela m’amène naturellement à vivre prochainement une nouvelle aventure, à m’ouvrir à un nouveau Chemin : Saint Jacques de Compostelle.

« Quoi que vous puissiez faire ou rêvez de faire,commencez-le. L’audace contient du génie, du pouvoir, de la magie » Goethe.

Je m’appelle Jean-Christophe Messina et je suis heureux à l’idée d’interagir avec vous par le biais de ce projet d’écriture à 4 mains.

Partager la publication "La place de l’Humain dans le coaching (Prologue)"


Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Le_brh 7423 partages Voir son blog

Magazine