Magazine Science

Les larmes de joie sont-elles différentes des larmes de tristesse ?

Publié le 13 mai 2014 par Loreline123

larmes_de_rire_9184

Tristesse, déception, joie, compassion… les larmes peuvent être provoquées par un très large panel d’émotions. Et si elles semblent toutes identiques, formées des mêmes composants (chlorure de sodium, enzymes, ou encore lipides), la photographe américaine Rose-Lynn Fisher les a scrutées au microscope et a démontré que leur topographie diffère en réalité selon la raison qui les a fait couler. Elle a recueilli cent photos de ses larmes dans l'ouvrage The Topography of Tears (La topographie des larmes).

"J'ai commencé ce projet il y a quelques années, lors d'une période de changements personnels durant laquelle j’ai beaucoup pleuré. Un jour, je me suis demandée si mes larmes de deuil ressemblaient ou non à mes larmes de joie, et je me suis mise à les explorer de près. Aujourd'hui, cette série comprend un large éventail de larmes : de l’euphorie, à celles qui coulent en épluchant des oignons, celles de tristesse, de frustration, de rejet… toutes ayant sa petite histoire", a expliqué Rose-Lyyn Fisher sur son site internet. Ainsi, les larmes d'espoir semblent s'étendre plus que les autres, celles de rire ont l'air de taches dynamiques, ou encore celles coulées après avoir épluché un oignon s'apparentent à de la dentelle : chaque typographie reflète un schéma différent, propre à l'émotion ressentie. Surprenant !

Retrouvez toutes les photos de larmes sur le site internet de Rose-Lyyn Fisher--> http://www.rose-lynnfisher.com/

Article source


Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Loreline123 693 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Magazine