Magazine Culture

Le vieux qui lisait des romans d’amour

Par Nelcie @celinelcie

Voilà un livre que j’ai lu il y a quelques mois de cela déjà, et je n’avais toujours pas écrit de bafouille dessus. Il serait temps…

Le vieux qui lisait des romans d’amour

Synopsis

Lorsque les habitants d’El Idilio découvrent dans une pirogue le cadavre d’un homme blond assassiné, ils n’hésitent pas à accuser les Indiens de meurtre. Seul Antonio José Bolivar déchiffre dans l’étrange blessure la marque d’un félin. Il a longuement vécu avec les Shuars, connaît, respecte la forêt amazonienne et a une passion pour les romans d’amour. En se lançant à la poursuite du fauve, Antonio José Bolivar nous entraîne dans un conte magique, un hymne aux hommes d’Amazonie dont la survie même est aujourd’hui menacée.

Mon avis

J’avais eu envie de lire ce roman pour deux raisons. La première, parce qu’il recevait de bonnes critiques de la part des lecteurs. La Deuxième, parce qu’il est court et qu’au moment où je l’ai lu, j’avais besoin d’un truc qui se lise rapidement.

Et comme beaucoup, j’ai apprécié cette histoire.
Antonio José Bolivar est un homme bien singulier. Pour commencer, c’est un solitaire. Depuis que sa femme l’a quitté, il vit dans une cabane. Ensuite, il aime lire des romans. Mais attention ! Pas n’importe lesquels. Lui ce qu’il aime, ce sont les romans d’amour. Avec des fins heureuses, de préférence. Et puis, c’est surtout un amoureux de la nature, un homme qui veut comprendre ce qui l’entoure. Alors, il va tenter de comprendre en s’intégrant à une tribu indienne et en adoptant leurs us et coutumes. Mais cela n’est pas forcément aussi simple qu’il n’y parait…

Donc, si ce roman nous parle de cet homme friand de roman d’amour, c’est avant tout un hymne à la nature !  Une invitation à la contemplation de notre environnement et à son respect. Il s’agit là de valeurs universelles, de thèmes que l’on croise régulièrement, c’est vrai. Mais ce que j’ai apprécié dans ce roman, c’est que l’auteur nous rappelle d’une manière très poétique que l’Homme n’est pas seulement un sauveur ou un massacreur de la nature, mais qu’il en fait partie à part entière. Avec ses qualités, ses défauts, et surtout avec ses différences. En fait, je dirais que le principal message que souhaite communiquer l’auteur au lecteur serait celui-ci : « Pour apprendre à respecter la nature, apprenez d’abord à vous connaître et à acceptez vos différences ».

Finalement, c’est le genre de roman sur lequel je n’ai pas envie de m’étaler sur des pages et des pages pour vous dire que j’ai aimé.
Si je vous dis simplement que l’écriture est poétique, qu’il y a quelques belles phrases qui méritent qu’on stoppe notre lecture une dizaine de seconde pour s’imprégner de leur sens, que l’on s’attache à ce vieux et ses romans d’amour et que l’on parle d’un thème universel, mais qui mérite encore et toujours que l’on y accorde de l’intérêt… N’est-ce pas suffisant pour vous donner envie de le lire ? ;)

Côté challenge

Le vieux qui lisait des romans d’amour


Classé dans:Lecture Tagged: contemporain, lecture, littérature

Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

  • 20 romans australiens à lire avant de fêter ses 30 ans

    romans australiens lire avant fêter

    Ça faisait longtemps que je n’avais pas publié de liste de livres australiens à lire. Cette fois-ci, c’est la librairie Readings qui a crée une liste de 20... Lire la suite

    Par  Angggel
    CULTURE, LIVRES
  • Lorsque Paul McCartney Était Mort

    Lorsque Paul McCartney Était Mort

    Il y a 45 ans, nous téléphonions sur des téléphones à cadran, à sonnerie souvent unique, l'information circulait nettement plus lentement qu'aujourd'hui et les... Lire la suite

    Par  Hunterjones
    CULTURE, HUMEUR, MUSIQUE
  • Le poison d?amour - Eric-Emmanuel Schmitt

    poison d?amour Eric-Emmanuel Schmitt

    Caractéristiques : Genre : Roman Grand format : 180 pages / 15,00 € Space Résumé : C’est l’histoire de quatre adolescentes qui se disent amies pour... Lire la suite

    Par  Jake
    CULTURE, LIVRES
  • Pas de Week-End Pour Notre Amour

    Week-End Pour Notre Amour

    genre: comédie, comédie musicaleannée: 1950durée: 1h25 l'histoire: Un comique méconnu, pour se faire reconnaitre, enlève le présentateur d'un show télévisé et... Lire la suite

    Par  Olivier Walmacq
    CINÉMA, CULTURE
  • Seul dans Berlin? de René Fix / Claudia Morin / Le Lucernaire

    Seul dans Berlin? René Claudia Morin Lucernaire

    " La lutte commence ..."Un même roman pour deux adaptations théâtrales, à quelques jours d'intervalles : Seul dans Berlin de Hans Fallada sera proposé au... Lire la suite

    Par  Mes Illusions Comiques
    CULTURE, THÉÂTRE & OPÉRA
  • Amour Nordique

    Amour Nordique

    Dimanche, 20h02, banlieue. Il doit faire -7 pas moins, mais avec la fatigue accumulée et le fait que je sois passé plusieurs heures dans les arénas ce week-end... Lire la suite

    Par  Hunterjones
    HUMEUR, NOUVELLES, TALENTS
  • Festival, Mon Amour !

    Festival, Amour

    Avec le printemps et le beau temps, arrivent aussi le moment de se décider sur ce qu’on va faire de nos week-ends. Pourquoi pas un festival ? Cette année encore... Lire la suite

    Par  Touteouie
    CONCERTS & FESTIVALS, CULTURE, MUSIQUE

A propos de l’auteur


Nelcie 1057 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte