Magazine Cinéma

Kerviel : vers une grâce présidentielle ?

Par Olivia1972

L'affaire Kerviel n'arrête pas de faire la une de l'actualité. Mais lorsque j'entends dire qu'une grâce présidentielle serait possible, je bondis !

Voilà un homme qui, pendant des mois et à de nombreuses reprises, a enfreint les règles de son entreprise à laquelle il a fait courir un risque énorme, risque qui s'est ensuite matérialisé, lorsqu'il a fallu déboucler les positions prises.

La faute est caractérisée, claire et indiscutable. De plus, compte tenu des montants astronomiques de cette affaire, il a mis en risque une grande entreprise.

Je pense que trois années de prison, c'est bien peu eu égard à la faute commise.

Mais les réactions "populaires" et médiatiques sont bien évidemment influencées par la mauvaise image des banques. C'est dommage bien sûr et totalement injustifié, mais c'est ainsi. Et puis, beaucoup s'interrogent sur la responsabilité de la Société générale. Bien sûr, lorsqu'une fraude de cette ampleur se produit, on ne peut que constater la défaillance des systèmes de contrôle, et à cet égard, la banque porte une part de responsabilité.

Mais, la responsabilité première incombe bien à J Kerviel. Il connaissait parfaitement les règles de fonctionnement, les limites à respecter. Pour des raisons qui sont au fond purement psychologiques (montrer à son entourage qu'il pouvait faire gagner à sa banque plus d'argent que les traders plus diplômés que lui), il a choisi d'enfreindre toutes les règles.

Tout ceci n'a rien à voir avec la "finance", ce qui serait un tout autre débat. C'est finalement consternant de voir autant de gens qui perdent leurs repères...


Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Olivia1972 1305 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte