Magazine Cinéma

Docteur jerry et mister love - 4/10

Par Aelezig

z01

Un film de Jerry Lewis (1963 - USA) avec Jerry Lewis, Stella Stevens

Nostalgie...

L'histoire : Jerry Kelp, professeur de chimie, est très laid, très empoté, très maladroit, et lorsqu'il ne fait pas sauter le laboratoire de la Fac, il est le souffre-douleur de ses élèves. Il fréquente une salle de sport, espérant gagner des muscles et de l'assurance, mais ça ne marche pas du tout. Alors il fait avec ce qu'il connaît : la chimie. Il va concocter une potion qui lui donnera beauté et élégance... Et ça marche. Mais seulement temporairement. Et c'est de moins en moins drôle de redevenir Dr Jerry quand on est soudain adulé de tous.

Mon avis : Jerry Lewis, l'idole de mon enfance. Ce film passait sur Arte et j'ai eu envie de voir ce que cela me ferait, quelques quarante ans plus tard ! J'aime de plus en plus le cinéma des années 60, celui qu'on nous livre en ce moment étant de plus en plus bête... Alors c'était une expérience à faire, non ?

z03

Et bien j'ai été déçue hélas. Et je suis déçue d'être déçue. Il est rigolo, Jerry Lewis, je comprends qu'à l'époque, on adorait. Le problème, c'est depuis toutes ces années, ces gags et ces mimiques ont tellement été empruntés, répétés, interprétés, que cela ne fait plus rire du tout. Alors que c'était si novateur à l'époque, si burlesque ! Il n'y avait que lui qui faisait ça, après les grands du muets, Laurel et Hardy, Charlot, Keaton... Lui et les Marx Brothers, dont mon père raffolait.

Dans cette version moderne de Dr Jekyll et Mr Hyde, Jerry s'en donne à coeur joie et multiplie les blagues et les grimaces. A noter qu'il est vraiment beau en Mr Love ! On dirait John Travolta jeune ! Il "imitait" les beaux gosses de son temps : Frank Sinatra, Dean Martin, Elvis Presley, et ça lui va fort bien. Mais pour le reste, tout ça est éculé, vu et revu.

z02

Curieusement, il semble que les Louis de Funès aient moins vieilli. Pourquoi donc ? Dieu sait s'il offre pourtant le même registre dans tous ses films, et si nous lesconnaissons par coeur ! Peut-être y a-t-il un "esprit" français qui nous fait toujours rire, car les personnages incarnés par de Funès nous ressemblent : petit, râleur, coléreux ! Comme Astérix ! Et qu'en le voyant, on se moque toujours un peu de nous-mêmes...

z04

Stella Stevens est presque aussi ravissante que Marilyn Monroe. Le même visage de poupée, la même coupe de cheveux, les grands yeux bleus. Mais, c'est là où se distingue la star : Marilyn avait dans le regard, dans ses petites moues, dans un froncement de nez, un charme hallucinant et très émouvant. Ce que la jolie Stella n'a pas...

Cet article a été programmé car je suis absente jusqu'au 25 mai. Je répondrai à vos commentaire dès mon retour.


Retour à La Une de Logo Paperblog

A propos de l’auteur


Aelezig 127315 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Magazines