Magazine Conso

Nokia Lumia 630 : Test d’un futur best-seller

Publié le 23 mai 2014 par Repostit @S2PMag

Alors que les fans d’Android attendent depuis belle lurette l’arrivée promise de smartphones de constructeurs chinois inconnus au bataillon,  qu’ils espèrent performants et à prix plancher, un constructeur historique le fait déjà avec brio : Nokia. Le Lumia 520, qui avait explosé les ventes en Europe, s’est trouvé un successeur. Le nouveau Lumia 630. Et quel successeur !

NokiaLumia630 1 Nokia Lumia 630 : Test dun futur best seller

  • Test
  • Fiche

Pour 160 balles, c’est presque la totale !

J’avoue que j’avais un peu d’appréhension à découvrir le Lumia 630. Utilisateur d’un Lumia 925 au quotidien, je lorgnais plutôt sur le modèle plus haut de gamme prévu cet été, le Lumia 930. Pourtant, l’utilisation, une dizaine de jours, du « petit » Lumia 630 que l’on peut trouver à l’achat à moins de 160 francs dans sa version double SIM, ne m’a jamais fait regretter mon 925. Mais c’est peut-être parce que j’apprécie énormément Windows Phone, et qu’en plus, ce modèle est le premier à être livré avec la mise à jour 8.1, aka « Blue ».

Avec un design qui rappelle fortement le Nokia X, le 630 est épuré, presque brut. Sa face arrière, en polycarbonate agréable, décliné en plusieurs couleurs unies très vives (orange, vert, jaune et les plus classiques noir et blanc), se retire à la façon d’une coque de protection. Si la batterie relativement grande ne surprend pas, on découvre, d’une fois la face retirée, qu’en plus du logement SIM, un port Micro-SD est de la partie. Et c’est un super bon point, surtout pour un smartphone de seulement 8Go de mémoire de stockage, même si un espace cloud de 7Gb sur Skydrive est inclus. On pourra ainsi lui adjoindre jusqu’à 128Go sans se ruiner. Malheureusement, je n’ai pas reçu le modèle double SIM pour ce test. C’est pourtant sans doute la version la plus intéressante, parce qu’à mon avis, pour dix francs de différence entre les deux modèles, surtout que ce smartphone s’achètera certainement hors arrangement avec un opérateur, il serait dommage de s’en priver. Surtout que la Suisse n’est pas prête à faire totalement disparaître le roaming pour l’instant, même si les opérateurs nous mitraillent de rideaux de fumées, sous la forme de baisses de tarifs, espérant nous masquer que le sort des frais d’itinérance dans la zone euro est déjà scellé, puisqu’ils disparaîtront tout prochainement.

Une très bonne surprise

Mis sous tension, le premier boot sur Windows Phone 8.1 ne diffère pas de la version précédente. Il faut toujours relancer le smartphone pour terminer l’installation, tandis que la synchronisation du contenu d’un autre Windows Phone est facilement réalisable. L’écran de 4.5 pouces LCD IPS, traité Gorilla Glass 3 est correct, et bien que sa résolution un peu bâtarde de 854 x 480 semble handicapante sur le papier, il n’en est rien à l’usage. Les angles de vision sont larges, et tout au plus, le rideau LCD du sommet de l’écran du modèle de test laissait entrevoir quelques fuites dans certains cas (fonds blancs en poussant le contraste et la luminosité à fond), mais rien de bien méchant. Ce qui peut être un peu plus gênant, c’est que le 630 est dépourvu de capteur de luminosité automatique, et en plein soleil, cela n’est pas génial. En parlant d’écran, c’est aussi le premier Lumia à inclure des boutons logiciels, et c’est plutôt sympa, même si leur usage ne diffère pas de ceux, physiques, des précédents modèles.

Pour finir le tour rapide du smartphone, on remarquera que le bouton dédié à la prise de photo n’est pas présent sur la tranche, ce qui, sauf erreur, est une première pour un Lumia. Mais bon nombre de smartphones en sont dépourvus, ce qui ne les handicape pas forcément. Du côté du capteur photo, puisqu’un seul, dorsal, est présent et dépourvu de flash, celui-ci est doté d’une résolution de 5Mpxls. S’il s’en sort bien et luminosité normale, alors que les logiciels photo des Lumia sont bien disponibles sur ce petit dernier (certains constructeurs devraient s’en inspirer, d’ailleurs…), il ne faudra pas lui demander la lune dans des situation de prises de vues fixes ou dynamiques difficiles. Mais il permet déjà de filmer en 720p à 30 i/s, ce qui n’est pas si mal.

La partie logicielle, bien optimisée

En plus d’embarquer des applications Nokia, comme MixRadio permettant de profiter de musique gratuitement en streaming, le 630 ne fait pas l’impasse sur un tuner FM. Tout comme sur la cartographie gratuite disponible hors ligne. Le hardware est bien là, et même si quelques concessions sont faites, à l’image de la Ram, limitée à 512 Mo, l’optimisation logicielle de Windows Phone est telle que tout est fluide à l’utilisation. Et la version 8.1 apporte son petit lot d’améliorations, comme un centre de notifications très inspiré de celui d’Android, la possibilité d’ajouter une colonne de tuiles, ou encore de voir celles-ci en transparence avec un fond d’écran personnalisé. La simplicité d’utilisation et l’optimisation réalisée est sans doute le principal atout de Windows Phone, et à n’en pas douter, un modèle comme le Lumia 630, proposé avec un rapport qualité-prix de très haut vol devrait aider les réfractaires, persuadés qu’ils ne trouveront pas autant d’applications que sur iOS ou Android, à tenter l’expérience. Parce que finalement, le Lumia 630 fait presque autant bien que la plupart des smarphones qui coûtent jusqu’à 4 fois plus cher. Sans oublier la qualité dans sa fonction principale de téléphone. Nokia y tient depuis très longtemps…

Pour terminer, cerise sur le gâteau, l’autonomie du smartphone est très bonne. Je n’ai eu à le recharger que tous les 2 jours pendant ce test, d’une fois passée la phase d’utilisation intensive du premier jour de découverte. Et si d’aventure il vous fallait absolument disposer de la 4G, le Lumia 635,  son frère jumeau, à peine plus cher, en est équipé (mais cependant non disponible en modèle double SIM).

Un smartphone à prendre en main à l’occasion, qui, vu son positionnement tarifaire, devrait séduire les consommateurs réfléchis, tout en favorisant le switch vers Windows Phone de ceux qui se lassent d’iOS ou d’Android.

Prix constatés chez les webmarchands helvétiques:

Caractéristiques générales

Marque : Nokia

Modèle : Nokia Lumia 630

OS : Windows Phone 8.1 (Blue)

Dimensions : 129.5 x 66.7 x 9.2 mm

Poids : 134 grammes

Indice DAS : NC

Capacité de la batterie : 1830 mAh

Capacité et performances

Processeur : 1.2GHz quad-core Snapdragon S400

RAM : 512Mo RAM

Processeur graphique :

Stockage : 8 Go + 7 Go via OneDrive + jusqu’à 128 sous SD

Lecteur de cartes : Oui

Affichage

Résolution : 854 X480 (FWVGA)

Taille : 4,5 pouces

Type : IPS LCD capacitive touchscreen, Gorilla Glass 3

Multimedia

Appareil photo (à l’arrière): 5 Mégapixels (sans flash) avec la possibilité filmer jusqu’en 720p à 30 fps

Webcam (frontale) : Non

Connectique

3G : Oui

4G : Non

Wi-Fi : Oui (Wi-Fi 802.11 a/b/g/n/ac)

Bluetooth : Oui (4.0)

USB : Oui

HDMI : Non

NFC : Oui

Radio FM : Oui

GPS : Oui

Infos supplémentaires

Les couleurs proposées sont : orange vif, vert vif, jaune vif, blanc et noir

  • Rapport qualité-prix
  • Windows 8.1
  • Design
  • Version double SIM disponible
  • Logiciels Nokia complets
  • Autonomie
  • Pas de flash pour l’APN
  • Pas de capteur de luminosité

Vous avez aimé cet article ? Il vous a donné des idées? Exprimez-vous sur le Forum. Il est tout à vous!

Nokia Lumia 630 : Test d’un futur best-seller

Alors que les fans d’Android attendent depuis belle lurette l’arrivée promise de smartphones de constructeurs chinois inconnus au bataillon,  qu’ils espèrent performants et à prix plancher, un constructeur historique le fait déjà avec brio : Nokia. Le Lumia 520, qui avait explosé les ventes en Europe, s’est trouvé un successeur. Le nouveau Lumia 630. Et quel …

Evaluation globale

Design
Ecran
Appareil photo
Téléphonie
Logiciels
Autonomie
Ecosystème
Rapport qualité-prix
84

Hit!

Résumé: Le Lumia 630 prouve que Nokia est bien le constructeur qu'il fallait à Microsoft. Ce smartphone au rapport qualité-prix sans égal allie le design réputé de Nokia et sa capacité à produire des appareils de qualité à coût contenu. Sans oublier l'expertise de Microsoft du côté logiciel, avec un OS très bien optimisé et disponible en une nouvelle version, en primeur sur le Lumia 630.

Evaluation d'utilisateurs Soyez le premier! 84

Retour à La Une de Logo Paperblog

A propos de l’auteur


Repostit 4633 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Magazines