Magazine Culture

Jean-Luc Wauthier – Poème (1999)

Par Stéphane Chabrières @schabrieres

Jean-Luc WauthierNon,
le poème ne m’a pas inventé
invité seulement
quelquefois au creux
de l’ombre mutilée de l’ange
- et toutes les pages seront dispersées
par des oiseaux aux ailes
de roseaux morts.

Vieux sourcier, garde la branche
crois encore aux hanches des saisons
au corps fertile du vent

La lumière
viendra du côté de l’ombre.

***

Jean-Luc Wauthier (né en 1950 à Charleroi, Belgique) – La soif et l’oubli (1999)



Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Stéphane Chabrières 13110 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Dossier Paperblog

Magazines