Magazine Culture

La marque d'Ysengrin: Carrousel Funeste, Fenriss

Publié le 25 mai 2014 par Ly @Lyy_lit
La marque d'Ysengrin: Carrousel Funeste, Fenriss
La marque d'Ysengrin: Carrousel Funeste, Fenriss Nombre de pages:  360 Éditeur: Midgard Date de publication: Mars 2014 VO: Français La marque d'Ysengrin: Carrousel Funeste, Fenriss
Paris, de nos jours. Tandis que l’automne fauche ses dernières feuilles, plusieurs destins, apparemment sans liens entre eux, vont pourtant s’entremêler au travers d’une terrible affaire de meurtre de masse. C’est le cas de deux amis accidentellement impliqués dans le massacre, Samuel et Richard, ainsi que du commissaire Franco et de son ami l’inspecteur Markez, deux vieux routards de la Criminelle en charge de l’enquête et complètement dépassés par les évènements. Mais l’affaire affectera également la jeune et rebelle Esperanza, poursuivie pour une raison qu’elle ignore elle-même, sans parler du baron Lupin, le seul d’entre tous qui soit conscient qu’un plan machiavélique est à l’oeuvre et qu’il met en danger le Monde Ordinaire tout autant que celui de l’Agartha, un monde proche du nôtre perdu entre rêve et imaginaire. Alors que le carrousel funeste se met en branle, qui survivra à la terrible morsure de l’hiver approchant ?
La marque d'Ysengrin: Carrousel Funeste, Fenriss
       Ça faisait vraiment un long moment que je n'avais pas posté sur le blog. Ça fait une semaine que j'ai terminé mes partiels. Je peux donc enfin lire et j'ai pu ENFIN terminer Carrousel Funeste!!!! J'ai un peu plus d'un mois de retard sur ma chronique et je m'en excuse auprès de la directrice d'édition... En effet, Carrousel Funeste était un SP avec les éditions Midgard. Je l'ai eu au moment où la période "La dose de travail" commençait. Faut dire qu'ils nous ont pas lâché pendant plus d'un mois à la fac ><        Bref bref bref! En tout cas un grand merci à Peggy Van Peteghem et aux éditions Midgard pour m'avoir permis de lire ce roman. Et surtout d'avoir été aussi compréhensifs face à mon retard :)       Aux premiers abords, Carrousel Funeste a été déconcertant pour moi. Le premier chapitre s'ouvre sur quelque chose de réellement intriguant. Ça démarre immédiatement et met le lecture dans le bain face aux événements futurs qu'il rencontrera. Cependant, au fil de la lecture on se rend vite compte de quelque chose: l'univers de l'auteur est gargantuesque. On sent directement le potentiel.         On retrouve dans ce roman plusieurs protagonistes dont une jeune fille, Esperanza. Cette adolescente est en fuite pour des raisons que l'auteur nous cache. Cette fuite va se voir sous plusieurs aspects. Plusieurs chemins qui se croisent. Et surtout Plusieurs points de vue.         On découvre par la suite la ribambelle des autres personnages qui résident dans Carrousel Funeste. On en rencontre d'ailleurs des nouveaux pratiquement tout au long de l'oeuvre.         Mais surtout, l'auteur nous présente dans cette histoire deux univers. Le notre se déroulant à Paris, l'Ordinaire. Et un univers parallèle assez particulier, l'Agartha. Un Paris avec aucune ligne temporelle précise par rapport à notre Histoire et où personnages historiques et fictionnels se mêlent. L'auteur nous présente en effet Arsène Lupin, Quasimodo, le Dr Petiot, Beaumarchais, Gavroche, Vidocq et plein d'autres encore! L'Agartha est un univers magique qui recèle plein de secrets à découvrir!        Ce sont ces éléments qui constituent le point central du roman. Tous ces personnages sont tout d'abord assez compliqué à appréhender. Au début on a vraiment du mal. Mais j'ai trouvé cette idée originale de la part de l'auteur. Surtout que, nous avons aucune réelle explication sur ce mélange de protagonistes. On est déconcerté. Puis petit à petit je me suis pris de plaisir à découvrir quels personnages étaient présents, quels étaient leurs rôles tout ça tout ça...        Concernant l'intrigue, elle repose au début sur des meurtres impliquant une drogue étrange. A cela vient s'ajouter la fuite d'Esperanza. Le lecteur se rend vite compte, en avançant dans l'oeuvre, que des liens se créent entre des petites bribes de l'histoire et les deux mondes.        On suit également l'enquête policière en court concernant les meurtres. J'ai apprécié le découpage du roman. De passer d'un monde à l'autre et de switcher entre les personnages de cette manière. Ça donne quelque chose de très dynamique à l'histoire. Mon seul regret c'est de ne pas avoir lu ce roman dans une période calme. J'aurai aimé pouvoir y consacrer plus de temps, et plus de concentration. Il y a en effet quelques détails de l'intrigue (surtout au niveau de qui est "gentil" et qui est "méchant) qui m'ont échappé chez certains personnages haha.. Tout ça est donc assez complexe mais vraiment complet.        J'espère que le second tome apportera des informations sur l'univers. Il y a l'air d'avoir pas mal à exploiter et certains éclaircissements seraient fortement appréciables.        En bref, un premier roman plein de potentiel et qui fait découvrir aux lecteurs un univers intriguant. On veut comprendre et connaître le fonctionnement de l'Agartha.  J'ai adoré les passages dans l'Ordinaire qui sont très bien imbriqués dans le roman. On ne s'ennuie pas et on est pas avide de retrouver quelque chose de plus fantastique. L'auteur a su très bien gérer ces deux mondes. Et surtout bien les doser.  La marque d'Ysengrin: Carrousel Funeste, Fenriss La marque d'Ysengrin: Carrousel Funeste, Fenriss La marque d'Ysengrin: Carrousel Funeste, FenrissLa marque d'Ysengrin: Carrousel Funeste, FenrissLa marque d'Ysengrin: Carrousel Funeste, Fenriss Un roman franchement original. Par son découpage entre les deux univers mais aussi par l'intrigue. La façon dont l'auteur arrive à relier certains éléments est bien trouvée. Des personnages variés avec une idée vraiment bien pensée dessous. J'ai beaucoup aimé!
La marque d'Ysengrin: Carrousel Funeste, Fenriss La marque d'Ysengrin: Carrousel Funeste, Fenriss Je mets qu'un petit Arc-en-ciel sur trois parce que, malgré le fait que l'auteur a vraiment géré l'intrigue et le dénouement, il y a quelques passages où j'ai eu un petit peu de mal pour comprendre. J'ai eu également une grosse frustration par rapport à l'Agartha. J'aurai bien aimé en savoir plus et peut être d'une manière plus fluide! Sinon la façon dont la vie de chaque personnage s'imbrique et se mêle, j'ai trouvé ça extrêmement bien fait!
La marque d'Ysengrin: Carrousel Funeste, Fenriss La marque d'Ysengrin: Carrousel Funeste, FenrissLa marque d'Ysengrin: Carrousel Funeste, Fenriss Dans cette histoire, il y a énormément de personnages. On y trouve forcément notre bonheur. Personnellement j'ai adoré Arsène Lupin et certains policier! L'auteur est arrivé à développer assez ses protagonistes malgré la longue liste qui se trouve dans Carrousel Funeste. Je ne les ai pas trouvés creux. On arrive au minimum a entrevoir une personnalité à chacun. Très beau travail!
La marque d'Ysengrin: Carrousel Funeste, Fenriss La marque d'Ysengrin: Carrousel Funeste, FenrissLa marque d'Ysengrin: Carrousel Funeste, FenrissLa marque d'Ysengrin: Carrousel Funeste, Fenriss L'auteur écrit vraiment très bien! Je n'ai pas grand chose à dire dessus. Son style d'écriture est plaisant et les descriptions sont très bien faites. Pour quelqu'un comme moi qui connait Paris seulement de manière superficielle j'ai trouvé que ces descriptions mettaient vraiment dans l'ambiance! Alors que je n'ai pas forcément la ville en tête :)


Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Ly 606 partages Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Magazines