Magazine Culture

Paletot Miss Korrigan en taille 6 ans

Par Mpbernet

P1130395

Il y avait longtemps que je souhaitais réaliser ce modèle très féminin créé par Solenn Couix-Loarer.

Comme les explications de ce cardigan en un seul morceau sont assez compliquées mais très clairement fournies par la créatrice et qu’elle en fait commerce, je ne vais pas vous les transmettre, mais simplement quelques remarques sur les difficultés que j’ai rencontrées.

En fait, j’avais déjà choisi mon fil : Karisma de Drops, 100% laine lavable, 100m pour 50g, couleur 60.  Mon échantillon sur les aiguilles n°4 mesurant 18 mailles pour 27 rangs, ne correspondait pas à celui des explications (22m x 30 rgs). J’ai donc choisi de tricoter les indications correspondant à la taille 4 ans, sachant que la réalisation serait plus grande. En revanche, j’ai respecté le nombre exact de rangs pour la longueur afin que le tricot soit harmonieux. J'ai utilisé 6 pelotes - ce qui fait qu'il m'en reste 4 pour faire, comme chaque année - un pull sans manches à Benjamin !

Disons tout de suite que ce n’est pas un modèle facile : pour l’empiècement en corolle qui se tricote en technique top-down, toutes les augmentations sont réalisées sur l’envers (donc  l'endroit), alternativement en augmentation levée penchée vers la gauche (MIG) et augmentation levée penchée à droite (MID), ce qui ne donne aucun trou. Il faut être très attentif à bien compter les mailles du motif de torsades décroissantes qui se répète 10 fois : si on décale d’une seule maille, c’est fichu !

Il doit hélas subsister quelques bugs …

P1130394

P1130396

A ce titre, j’ai dû recommencer quatre fois les 5 premiers rangs car je ne parvenais pas à retomber sur mes pieds.

Autre difficulté pour moi, ou du moins une première.

J’ai choisi de terminer le corps du tricot en réservant sur un fil les manches que j’ai reprises ensuite, en tube sur un jeu de 5 aiguilles. Cela donne l’avantage d’un tricot ne comportant aucune couture mais c’est bien compliqué.

Je recommande surtout de bien noter l’avancement du travail à chaque tour si on ne veut pas à tout bout de champ devoir compter le nombre de rangs pour faire des manches symétriques. On fait une double diminution tous les 12 rangs, la manche comporte en tout 67 rangs plus 6 rangs de point de riz pour les poignets.

P1130262

La prochaine fois, je tricoterai les manches avant de terminer le corps, tant pis pour la couture de bas de manche !

C’est vraiment trop lourd de travailler à 5 aiguilles en tournant tout le temps l’ensemble du tricot. J’essaierai peut-être avec une aiguille « magic loop » comme me l’a enseigné Manuela ….

Une fois repassé à la vapeur, l’ouvrage respecte la taille 6 ans en largeur d’encolure et longueur de manches (plus 1,5 cm), il est un peu plus long, ce qui en fait un petit manteau d’automne plutôt qu’un cardigan … Il est destiné à Apolline, elle le mettra pour la rentrée.

Et maintenant que j'ai compris comment le modèle fonctionne, je suis prête à le refaire en coton sans manches, ou en plus grande taille : avis à Romane et Camille ! Je peux aussi en faire un pull avec cette jolie collerette et une patte de boutonnage dans le dos ...

N.B. : les 5 boutons viennent du Bon Marché : le rayon mercerie touche vraiement à sa fin, ils n'ont presque plus d'assortiment mais ils ne soldent rien tout de même !

Miss Korrigan, modèle à commander pour 4€ sur http://dererumnatura-locusamoenus.blogspot.com


Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Mpbernet 50874 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Dossiers Paperblog