Magazine Culture

Bric à brac du dimanche... avec du courage, une lecture, un liseur et deux Sophie

Publié le 25 mai 2014 par Antigone

Un dimanche qui serait fait de [courage], de verre à moitié plein plutôt qu'à moitié vide, de jolies tasses et de bisous pour la fête des mères, et de tout un tas de marques d'amitiés touchantes (ils ou elles se reconnaîtront). Savoir qu'on a râté la visite de Thierry Beinstingel dans sa ville vendredi soir mais que quelqu'un d'autre en a été heureuse [Eve merci pour tout], alors savourer malgré tout cela comme si on y était allé aussi. Etre ravie des liens qui se tissent autour des livres. Croire encore et toujours que lire n'est plus un acte solitaire, qu'il se partage aujourd'hui, via le net surtout, et que c'est une chance. Ne pas penser que le corps lâche, ne pas penser qu'il lâchera encore, puisque c'est ainsi, qu'il faut l'accepter, regarder la vérité en face. Enfin, savourer avec hébétude et reconnaissance l'arrivée constante d'enveloppes jouflues dans sa boîte aux lettres et se dire que, malgré tout, oui, la vie est souvent bien plus intéressante que vaine. Ah, et puis, ne pas oublier d'aller voter aussi...

[Le site de Thierry Beinstingel Feuilles de route] J'aime absolument ses étonnements [clic].

leliseurdu6h27

Par ailleurs, comme promis à [une autre Sophie], je publie ses réflexions (que je partage) envoyées par mail autour de sa lecture du liseur de 6h27, le roman plein de fantaisie de Jean-Paul Didierlaurent dont nous avons fait une lecture commune... "J'ai bien aimé la lecture, facile et rapide. J'aime beaucoup cette idée de partage gratuit de lectures décousues et le fan club de vieilles dames est charmant ! J'ai apprécié aussi la description de la Zestor et des collègues attachants : Yvon, Giuessepe et sa folie (de récupérer des jambes par fragments, c'est drôle) finalement, ou insupportable. J'ai été touchée par l'idée de faire un travail que l'on exècre... L'histoire fleur bleue m'a fait sourire mais ce n'est pas, pour moi, le point fort du livre... Le récit de la trivialité quotidienne d'une dame pipi est amusante mais un peu appuyée, selon moi, (j'aime beaucoup l'idée du décompte de la faïence !)." [mon billet du 10 mai par ici] Merci Sophie !

Sinon, pendant ce temps, je suis plongée dans le dernier roman de Camille de Peretti (Petits arrangements avec nos coeurs), que je remercie d'ailleurs aussi pour son joli mot, sa dédicace et son envoi... Ce que j'aime tenir un ouvrage de chez Stock entre mes mains, qu'il soit bleu, vert, ou rouge comme celui-ci !! 

Et puis, toujours, deux poches de chez J'ai lu à gagner [par ici].


Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Antigone 5421 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Dossier Paperblog

Magazine