Magazine Cinéma

-Sweet sixteen d’Anelise heurtier - Au coeur de la ségrégation

Par Envoldesmots


-Sweet sixteen d’Anelise heurtier - Au coeur de la ségrégationRésumé :
Même si ce roman est inspiré de faits réels, ce récit reste fictif.
Vers 1954, aux Etats Unis, la ségrégation fait rage. Pourtant un lycée réputé ouvre ses portes pour la première fois à neuf étudiants noirs. Neuf adolescents qui vont porter sur leurs épaules tout l’espoir et toute la haine d’une nation.
Ce récit est vécu selon deux points de vue : celui de Molly, une jeune noire qui fait partie de ce programme et celui de Grace, son opposé, une fille blanche écolière à Little Rock.
Critique:
Après avoir vu les premiers épisodes de Star Crossed et le film La couleur des sentiments, j’ai repensé à Sweet Sixteen, que j’avais acheté à l’occasion du marathon des mots à Toulouse.
Ce livre est vraiment très simple à lire, je l’ai fini en deux jours avec environ 2h20 de lecture.
En l’achetant, ce qui m’avait marqué, c’était sa couverture. D’habitude je ne m’attarde pas trop sur les détails et je me concentre sur le contenu mais cette couverture m’a vraiment marquée car elle est très belle, toute en relief et en couleurs.
Avant d’attaquer le roman une préface présente le contexte, les personnages et le but de ce livre. On y trouve le récit historique et non fictif, parfait pour se mettre dans le contexte et comprendre l’histoire. Ni trop longue, ni trop courte, rien qu’à sa lecture j’avais les larmes aux yeux.
***-Sweet sixteen d’Anelise heurtier - Au coeur de la ségrégation
Sur la couverture et avant chacun de leur chapitre, on peut voir les visages simplifiés des deux protagonistes. En effet, elles sont présentées avec la même base et quelques détails permettent de les différencier, cela rappelle que nous venons tous de la même origine et ce rappel simple fait du bien à certains moments du livre.
Un petit conseil : faites un petit effort pour retenir les prénoms et les personnalités des personnages qui sont présentés en masse dès le début, pour pouvoir ensuite continuer à lire tranquillement.
L’époque et les mentalités sont très vite mises en place, sur ce point aucun problème pour rentrer dans l’histoire.-Sweet sixteen d’Anelise heurtier - Au coeur de la ségrégation
Les points de vue des protagonistes sont alternés, cette façon d’écrire est vraiment intéressante car elle permet de comprendre les pensées et les désirs des deux parties du conflit mais aussi de pouvoir voir d’un œil extérieur ce qu’on a vu de l’intérieur. On connait les pensées des jeunes filles mais aussi celles qu’elles ont l’une envers l’autre.
***
Ce livre est vraiment très facile à lire, si vous lisez un minimum vous n’aurez aucun problème, je regrette presque que le style ne soit pas un peu plus relevé. Par moment, j’ai trouvé l’écriture un peu grossière et enfantine ce qui m’a un peu gêné. Malgré tout, les sentiments sont très bien retransmis et on entre facilement dans l’état d’esprit du roman. Par contre, même si les insultes ne nous sont pas adressées, elles en deviennent pénibles et agressantes. L’histoire est très attachante voire addictive.
Comme c’est un roman qui se base sur des faits réel, on y trouve forcément des références historiques. Celles qui sont vraiment importantes pour l’histoire sont rappelées dans la préface ou en bas de page. Cela peut être intéressent de retrouver des références connues mais ne pas les connaitre n’entrave pas la compréhension.
Certaines références à la culture de l’époque et de ce pays sont vraiment intéressantes et j’apprécie le travail qui a été fait derrière.
Il y a une forte ressemblance avec La couleur des sentiments (c’est normal car cela traite du même thème !)***
Le point de vue de Grace (la jeune fille blanche) est intéressant et constructif car il montre le point de vue des blancs et comment ils vivent ce conflit.
A la fin, j’ai eu le sentiment que tout peut changer et que chacun peut y participer. Je me suis aussi rendue compte du chemin énorme qu’on a parcouru depuis cette époque.
Je regrette tout de même que le parti-pris soit pour les noirs, les blancs étant ridiculisés. J’aurais préféré qu’il n’y ait pas de faveur pour une couleur afin que le lecteur puisse se faire sa propre opinion.
-Sweet sixteen d’Anelise heurtier - Au coeur de la ségrégationConclusion:
J’ai vraiment beaucoup aimé ce livre qui est très bien fait. Pour une première approche sur la ségrégation, ce livre est parfait. Il est écrit très simplement mais les faits sont d’une telle violence que je ne saurais à quelle tranche d’âge le conseiller.
Et vous, que pensez vous de cette période, voulez-vous lire ce livre?Prenez soin de vous! 
Source: France inter/A l'ombre du Saule/Annelise Heurtier, auteur jeunesse/Un livre dans ma valise.

Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Envoldesmots 3 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Dossier Paperblog

Magazines