Magazine Culture

Jean-Claude Pirotte – Poème (2004)

Par Stéphane Chabrières @schabrieres

Jean-Claude PirotteCe que je me dis à moi-même
jamais ne passe mes lèvres
de ce que je lis dans les livres
ne naît pas l’oubli de mes peines

or mes peines sont ordinaires
pourquoi résisteraient-elles
à la grâce d’un vol d’oiseaux
sauvages au bord du ciel

les oiseaux migrateurs sont loin
la peine toujours se réveille
et je ne peux tendre la main
qu’à cette ombre inconnue qui m’appelle

***

Jean-Claude Pirotte (né en 1939 à Namur, Belgique)La boîte à musique (2004)



Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Stéphane Chabrières 11329 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Magazines