Magazine Cinéma

Alien 2: Le Monstre Attaque

Publié le 26 mai 2014 par Olivier Walmacq
alien 2 le monstre attaque

genre: science fiction, horreur (interdit aux - 12 ans)
Année: 1980
Durée: 1h30

l'histoire: Un vaisseau spatial revient sur Terre, sans les astronautes qui l'occupaient. Le vaisseau a ramené avec lui plusieurs pierres qui se sont échouées sur la côte de San Diego.Partie explorer les tréfonds d'une caverne, une équipe de spéléologues entre en contact avec les étranges pierres venues de l'espace. Un des membres de l'équipe décide de ramener l'une des pierres avec lui. Seulement, dans les profondeurs de la grotte, la pierre libère une entité extra-terrestre qui s'incruste dans le corps humain. L'un à la suite de l'autre, les spéléologues deviennent infectés.         

La critique d'Alice In Oliver:

Attention à ne pas confondre Alien 2: Le Monstre Attaque, réalisé par Ciro Ippolito en 1980, avec Aliens: Le Retour ! Non, Alien 2: Le Monstre Attaque n'est pas la suite officielle d'Alien: le huitième passager mais surfe évidemment sur le succès du film de Ridley Scott, sorti un an plus tôt.
Alien 2: Le Monstre Attaque est une production italienne. Au début des années 80, certains cinéastes italiens signeront de nombreuses suites frauduleuses. En gros, le procédé consiste à faire croire à une suite officielle. Dans le même genre, on pourra par exemple citer Zombi 2, qui n'entretient aucun rapport avec le premier film réalisé par George A. Romero.

Alien 2: Le Monstre Attaque reprend peu ou prou le même scénario que le tout premier Alien, à la seule différence que les hostilités ne se déroulent pas dans un vaisseau spatial, mais dans une grotte. Aussi est-il nécessaire de rappeler les grandes lignes du scénario.
Attention, SPOILERS ! Un vaisseau spatial revient sur Terre, sans les astronautes qui l'occupaient. Le vaisseau a ramené avec lui plusieurs pierres qui se sont échouées sur la côte de San Diego. Partie explorer les tréfonds d'une caverne, une équipe de spéléologues entre en contact avec les étranges pierres venues de l'espace.

Un des membres de l'équipe décide de ramener l'une des pierres avec lui. Seulement, dans les profondeurs de la grotte, la pierre libère une entité extra-terrestre qui s'incruste dans le corps humain. L'un à la suite de l'autre, les spéléologues deviennent infectés.
Comme je l'ai déjà souligné, le succès d'Alien: le huitième passager engendre de nombreux avatars. La plupart du temps, il s'agit de productions fauchées qui tentent laborieusement d'imiter leur modèle. Clairement, Alien 2: Le Monstre attaque appartient à cette catégorie.

alien-2-sobre-la-tierra

En vérité, Alien 2: Le Monstre Attaque s'apparente davantage à un film d'horreur plutôt qu'à un film de science fiction. En effet, très vite, cette bisserie sans le sou prend la forme d'un slasher. Pour le reste, le film de Ciro Ippolito accumule tous les poncifs du genre.
En résumé, aucune surprise au tableau de bord. Encore une fois, nous voici en présence d'un extraterrestre poisseux qui s'empare du corps et de l'esprit de ses victimes. Plutôt indigeste, Alien 2: Le Monstre Attaque se démarque par un sérieux à toute épreuve.

Au risque de me répéter, le but est clairement de marcher sur les plates bandes d'Alien: le huitième passager. Hélas, Ciro Ippolito n'est pas Ridley Scott. Il faudra donc se contenter d'une réalisation minimaliste, d'une production lente à démarrer et d'une interprétation qui laisse vraiment à désirer. Pourtant, malgré ses nombreux défauts, Alien 2: Le Monstre Attaque reste un nanar sympathique. Le film doit beaucoup à ses séquences horrifiques qui se terminent presque toutes de la même façon (le plus souvent par décapitation). De temps à autre, Ciro Ippolito déshabille ses actrices, juste histoire de contenter le spectateur en manque de nibards.
Bref, une bonne vieille bisserie italienne à réserver néanmoins aux irréductibles du genre.

Note: 03/20
Note nanardeuse: 13/20


Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Olivier Walmacq 11545 partages Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Magazines