Magazine Culture

Sea, sex and clef de treize

Publié le 26 mai 2014 par Hongkongfoufou

hkff logo Par Hong Kong Fou-Fou

Alors voyons...

La semaine de congés posée en août ? OK.

La villa réservée sur la Riviera ? OK. Certes, il faut se mettre sur la pointe des pieds debout sur un tabouret pour voir la mer mais tant pis, plus près c'était trop cher.

Le maillot de bain "James Bond" commandé sur Zalando ? OK.

La perte de 10 kilos pour rentrer dans le maillot de bain "James Bond" commandé sur Zalando ? Presque OK.

La lecture des "Mémoires d'un playboy", de Massimo Gargia, acheté sur un vide-greniers ? OK.

Bien, les prochaines vacances s'annoncent pas mal. Les nanas n'ont qu'à bien se tenir, il n'y a pas qu'à la pétanque que vous allez marquer des points. Mais des années de pratique de la drague estivale vous ont appris que la différence entre l'ivresse de la victoire et l'amertume de la défaite tient souvent à un détail. Trop de pento, pas assez de déo, par exemple. Ou une chemise trop bariolée, un pantalon trop large. N'importe quoi, la femme est cruelle. Ne négligez surtout pas le véhicule. Vous ne pouvez pas vous rendre sur les lieux de votre villégiature au volant de votre 307 de société. Vous allez être confronté à une sérieuse concurrence qui roule en Ferrari, en Porsche, voire en Aston Martin pour ceux qui ont du goût. Inutile d'essayer de la combattre sur le terrain de la voiture de luxe, je vous rappelle que vous n'avez pas pu louer une villa avec vue sur la mer. Visez plutôt l'originalité, le côté sympa, rigolo qui endormira les pauvres biches innocentes que pourchassera le grand prédateur que vous êtes.Après tout, au milieu d'un troupeau de Porsche (une Porscherie ?), une 2CV a plus de chance de faire tourner des têtes aussi bronzées que blasées.

Puisque vous allez à la plage, il vous faut une voiture de plage. Vous savez, ces petites voitures sans fenêtres ni portières tellement pratiques pour se rendre du yacht jusqu'à chez Sénéquier sans risquer de salir ses mocassins blancs. Le problème c'est que vous, vous allez faire Paris/Le Cap Ferrat par l'autoroute là-dedans, mais ce n'est pas grave. Vous récupérerez votre souplesse et votre acuité auditive en quelques jours.

Certains modèles sont munis d'une tonnelle en tissu coloré et de sièges en rotin. Ridicule ? Tss tss tss... Pas plus qu'une Murcielago jaune fluo. Et quand vous accumulerez les conquêtes, vous regretterez ce jugement hâtif. Pour se transformer en sex pistol, il ne faut pas hésiter à devenir Johnny Rotin.

Voyons, que peut-on vous proposer ?

Commençons par le véhicule de plage par excellence : le buggy. Si certains modèles s'appelaient dune buggy, ce n'est pas pour rien. Né dans les années 60, inspiré par une voiture hippomobile française inventée en 1777, le boquet. Voilà pour la culture générale. L'essentiel, maintenant : Steve McQueen a réussi à emballer Faye Dunaway au volant d'un buggy. Hmm, ça serait bien le diable si vous, vous n'arriviez pas à convaincre une quelconque touriste slave de venir voir le soleil se lever de la terrasse de votre villa de location... Sur la pointe des pieds debout sur un tabouret, mais ça, vous ne lui direz qu'après.

Attention cependant de ne pas déraper. Au propre, mais surtout au figuré. On peut très vite tomber dans le too much avec un buggy : une peinture pailletée violette, une croix allemande sur le capot, une tête de mort en plastique accrochée au rétroviseur, un peu trop de chrome et c'est le faux-pas. Dans le choix du buggy, comme en arithmétique, la clef du succès est dans la retenue.

beach-18.jpg

beach-15.jpg

BBuggy

beach-16.jpg

Beach-17.jpg

Jimi Hendrix (1968). Je ne suis pas sûr qu'il ait sa main sur le levier de vitesse.

Autre grand classique, la Mini Moke. Il existait déjà une Mini version plage, la Beach Wagon. En 1963, Sir Alec Issigonis a voulu concurrencer la jeep américaine, en proposant un nouveau véhicule militaire léger facile à parachuter, la Moke. Problème : avec ses roues minuscules, elle pouvait à peine grimper un trottoir, alors rouler sur des terrains difficiles... Solution : utiliser cette petite merveille non plus pour trimballer des battle dress boueux mais des bikinis humides. Voire le pantalon beige d'un espion démissionnaire. Et là, bingo, la voiture devient culte.

beach-19.jpg

Beach Wagon.

beach-11.jpg

beach-12.jpg

Comme le N°6, ce taxi est libre.

Une mauvaise nouvelle : BMW continue à massacrer le patrimoine Mini et va ressortir la Moke. Je vous épargne la photo, parce qu'il n'y a pas photo, justement. Aucune ressemblance avec l'originale, on dirait un gros insecte farci de connectiques et d'électronique. Les gogos bobos qui achèteront ça repartiront au volant d'un buggy informatique... Une moins mauvaise nouvelle : les Chinois ressortent une Moke bien plus fidèle à la vraie. Mais en petite quantité.

Toujours dans les incontournables : la Méhari de Citroën, apparue en mai 1968. Idéale pour transporter des pavés, ou des CRS. Célébrissime avec sa carosserie en plastique aux couleurs évocatrices : orange Kirghiz, beige Kalahari, rouge Hopi, etc. Si comme moi vous avez lu et relu "L'escadron blanc" quand vous étiez gamin, ne poursuivez pas plus loin la lecture de cet article, c'est elle qu'il vous faut.

beach-13.jpg

beach-14.jpg

Continuons dans le plus rare, avec la Renault 4 Plein Air (1968). Elle n'a eu qu'une existence éphémère, puisqu'arrêtée en 1970. Mais il était possible de se procurer un kit pour convertir sa 4L en Plein Air. Deux coups de disqueuse, une bande autocollante sur le bas de caisse, un chapeau de brousse et vous voilà paré pour l'aventure, même si elle se limite à aller acheter un pack de bières au supermarché local.

beach-3.jpg

beach-2.jpg

Si on vous avait dit qu'une 4L pouvait être un aspirateur à gonzesses...

Un petit film de présentation de la Plein Air, très "chabadabada", pour égayer votre journée de boulot.

Continuons avec la Michelotti Shellette, créée par le prolifique Giovanni Michelotti, à qui l'on doit tout un tas de jolies voitures qui font rêver les grands enfants que nous sommes restés à Fury Magazine : Triumph GT6 ou Stag, BMW 2002, Alpine A110, tout un tas de Ferrari, Maserati, la liste est sans fin et sa lecture solliciterait inutilement nos glandes salivaires. Cette petite voiture était construite sur base de DAF, puis de Fiat 850. Le tableau de bord comme les sièges étaient en osier et, vu le nombre d'exemplaires produits, il vous en faudra, de l'oseille, pour vous en procurer une. Fumer à bord n'est d'ailleurs pas recommandé, sous peine de risquer de voir votre investissement partir en fumée.

beach1.jpg

 

beach-1.jpg

    La famille royale hollandaise quitte sa villa italienne au volant d'une DAF 33 Kini.

Fiat Jolly

Appelée Spiaggina dans son pays d'origine, destinée à être un jouet de plage pour les riches habitants de Portofino. Mieux qu'un bête seau assorti de sa pelle, non ? Avec ça, vous êtes sûr de ne pas vous prendre un râteau à la sortie de la discothèque. Au volant de cette voiture, les femmes ne peuvent que vous dire Oui-Oui. Vous n'êtes pas convaincus ? Elle n'est pas assez virile ? Alors j'ajouterai juste que Gianni Agnelli en possédait une. S'il y a bien un authentique playboy, c'est lui. Vous ne serez toujours qu'un amateur à côté de lui.

beach-6.jpg

beach-20.jpg

Multipla Eden Roc

Toujours chez Fiat, cette autre rareté est destinée aux plus gourmands d'entre vous qui envisagent de transporter un harem. N'oubliez pas votre casquette d'amiral et au volant (j'ai failli écrire à la barre), vous n'aurez aucun scrupule pour les mener en bateau.

beach-5.jpg

Voilà, vous savez (presque) tout, il vous reste deux mois pour trouver votre voiture de plage et assortir votre garde-robe à sa couleur. Et n'oubliez pas, "life is a beach".


Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Hongkongfoufou 2062 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Magazine