Magazine Culture

L'instant précis où les destins s'entremêlent d'Angélique BARBERAT

Par Jellybelly

l_instant_pr_cis


C'est au moment de la publication, en France, des statistiques 2013 sur les violences faites aux femmes que le roman d'Angélique BARBERAT arrive miraculeusement dans ma boîte aux lettres et traite justement du sujet !


Nous nous envolons pour les Etats-Unis, sur la Côte Est, et nous immergeons dans une famille où le jeune garçon, Kyle, partage sa vie avec sa mère, cette mère dont les comportements l'interpellent. Pourquoi porte-t-elle des lunettes de soleil dans la maison ? Pourquoi change-t-elle d'humeur subitement ? Pourquoi a-t-elle toujours peur ? Un jour que sa maman n'est pas encore levée, il la découvre couchée "et l'oreiller est tout rouge". Pris en charge par sa demi-soeur Jane, il se passionne pour la musique et joue dans un groupe de rock qui le mène dans le monde entier.


Parallèlement, dans la banlieue de Londres, Coryn, elle, fait partie d'une grande fratrie. Parmi les 11 enfants, elle est la seule fille et passe sa vie aux tâches ménagères. Son père lui trouve un travail au restaurant du coin et charge le patron de repérer tout homme qui regarderait de près sa fille. Jack ne tarde pas à apparaître. Enfant unique, il vend des voitures. Il a de l'argent. Il n'en faut pas plus au père de Coryn pour arranger le mariage de sa fille. 1 an après le mariage, une première gifle tombe pour avoir voulu rester à la fête foraine sur les manèges.


Je ne vous en dis pas plus.


Assurément, ces deux-là vont se croiser un jour...


Ce roman est un     

coup_de_coeur_sur_le_blog


A la lecture des premiers chapitres, le lecteur peut se poser quelques questions : Comment est-ce possible d'en arriver là ? Pourquoi les femmes battues ne quittent-elles pas le foyer conjugal ? C'est à ces questions, et beaucoup d'autres, que l'écrivaine va essayer de répondre grâce à la justaposition de deux parcours de vie : celui d'une femme dont la mort est devenue irréversible, et celui d'une autre depuis sa plus tendre enfance jusqu'à sa vie de mère, depuis la première gifle jusqu'à...


L'auteure nous aide à mieux comprendre la stratégie mise en oeuvre par le bourreau pour permettre au piège de se tendre progressivement.


J'ai été personnellement bouleversée par les traces laissées, à vie, sur les enfants témoins et victimes de ces violences. Comment se construire soi-même avec la culpabilité de ne rien avoir fait pour sauver sa mère ? Comment vivre dans la sérénité avec une hypersensibilité aux tensions de l'entourage ?


Le sujet est grave, je vous l'accorde. Pour autant, il s'agit d'un roman optimiste. Le message d'Angélique BARBERAT est clair : prendre son destin en main, se battre et fuir pour sauver sa peau.


Un très beau cadeau !


Annie


Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Jellybelly 132 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Magazines