Magazine Culture

Clean Bandit feat. Stylo G – Come Over (audio)

Publié le 27 mai 2014 par Urbansoul @urbansoulmag

Voyageons ensemble dans le temps. Nous sommes mercredi 21 mai et je m’apprête à « mettre la viande dans le torchon » (j’adore cette expression pleine de grâce). Mais avant d’éteindre mon ordinateur, je décide d’aller faire un tour sur Instagram (Urban Soul a maintenant son compte d’ailleurs, feel free to follow, même si je ne poste pas – vous ne voudriez pas manquer le jour où tout s’active enfin, pas vrai ?) et une photo postée par Ella Eyre retient toute mon attention : « Time travelling to Brussels », indique la légende. Aussitôt je m’affole : est-ce un vieux souvenir de son dernier passage dans la capitale ou a-t-elle prévu de s’y produire dans les prochains jours ? Quelques clics sur Google plus tard, le verdict tombe : elle est programmée aux Nuits Botanique le lendemain, sur la même scène que Clean Bandit. Deux raisons suffisantes de me procurer mon sésame.

Clean Bandit, c’est un groupe comme je n’en écoute généralement pas et dont je ne parle jamais sur Urban Soul. D’ailleurs, quand je me suis généreusement vue attribuer au boulot une biographie à écrire sur le quatuor électro, on pouvait lire la déception et la détresse sur mon visage. Mais mes préjugés se sont finalement envolés pour laisser place à une certaine ivresse à l’écoute de leurs premiers morceaux. Je vous passerai les détails mais, pour faire court, Clean Bandit est composé de quatre musiciens qui tiennent particulièrement à leurs références classiques et décrivent de ce fait leur univers comme de la « musique de chambre électronique ». Ceux d’entre vous qui écoutent la radio n’ont probablement pas pu faire l’impasse sur Rather Be, hit à l’atmosphère feel good qui m’a conquise dès les premières secondes. Cependant, si leur musique ne se limitait qu’à ça, je n’écrirais pas cet article aujourd’hui…

Nous voilà donc au jeudi 22 mai et, comme prévu, Ella Eyre la lionne livre une féroce performance vocale, rugissant telle une reine face à la foule. Son set est court mais efficace, juste assez pour en vouloir plus et me jeter sur son premier album et les billets d’un prochain concert quand ils seront disponibles. La vraie surprise de la soirée, c’est Clean Bandit, dont je ne savais pas trop quoi attendre en live. Le 30 mai sortira en Belgique leur premier album New Eyes, que vous pouvez écouter en streaming en avant-première depuis ce lundi sur Deezer, ce que j’ai fait, encore euphorique de leur show. Et si ce grand melting-pot musical vous plaît, alors je ne peux que vous recommander d’aller les voir en chair et en os, par exemple le 14 août prochain à Pukkelpop.

Parce que, la vérité, c’est que Clean Bandit sonne mille fois mieux en concert et c’est tant mieux puisque le contraire aurait selon moi été très triste. Pourtant très proches de la version CD, j’ai trouvé les arrangements beaucoup plus organiques en live mais surtout, leurs deux chanteuses, Florence Rawlings et Elisabeth Troy valent plus que tous les guests de l’album réunis. Elles m’en ont d’ailleurs mis plein la vue avec un morceau en particulier : Come Over, qui a donné lieu à une belle démonstration de danse de Milan Neil Amin-Smith, violoniste extrêmement comestible du groupe.  Avec ses vibes tropicales et ses influences ragga, le titre a tout le potentiel de devenir l’un des tubes de l’été, à condition que les quatre Anglais aient la sagesse de l’exploiter.

Dans sa version originale, c’est l’artiste Stylo G qui prend le micro. D’origine jamaïcaine, il s’était offert en 2013 une place dans le top 20 britannique avec le single Soundbwoy et a mis en ligne il y a quelques mois le clip du festif Move Back sans doute un peu trop chaud pour la saison de sa sortie puisqu’il n’est pas parvenu à se hisser plus haut qu’en 81ème position. Je lui prédis néanmoins un spot bien cosy dans les charts avec les Clean Bandit et Come Over, si le titre venait à faire l’objet d’un single…


Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Urbansoul 6753 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Magazines