Magazine Culture

Gaston Miron – Fait divers

Par Stéphane Chabrières @schabrieres

Gaston MironIl n’a pas fait vieux os
ses os ont blanchi la nuit

il n’avait que sa folie
vous lui avez tiré dessus

il s’est mis à s’tasser
il s’est mis à s’manger
on n’avait jamais vu ça
un homme qui se mange
un homme debout qui s’insère
dans la fêlure de sa vie

hors du vivant, vivant
un homme que le monde enferme

il a compté, s’amenuisant
les coups de pied de son sang
s’est vu descendre
le nœud coulant glissait bien

adieu la visite
salut les caves

dispersez-vous
rentrez chez vous

***

Gaston Miron (Sainte-Agathe-des-Monts, Québec 1928 – Montréal 1996)L’homme rapaillé



Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Stéphane Chabrières 12955 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Dossier Paperblog

Magazines