Magazine Culture

X-Men : Days of Future Past, de Bryan Singer [Critique]

Publié le 27 mai 2014 par Nonopool @RienAGlander

Et bien oui, c’est vrai ! Le film est une réussite !!! Et si hier, vous avez regardé sur TF1 "Le commencement", alors  maintenant vous DEVEZ aller voir Days of Future Past. Et vu qu’il pleut beaucoup en ce moment, ça ne peut que légitimer votre envie d’aller en salles obscures !!

X-Men : Days of Future Past, de Bryan Singer [Critique]X-Men : Days of Future Past © 20th Century Fox

Les Inrockuptibles : "De retour aux manettes des X-Men, Bryan Singer offre à la franchise son plus bel et sombre épisode."

Figaroscope : "X-Men: Days of Future Past est sans doute le meilleur des films X-Men depuis l’origine. Sombre, empreint d’une sourde mélancolie, le film parle d’un temps révolu et se leste d’une profondeur étonnante. Grandiose."

Avoir-alire.com : "Une réussite totale dans l’histoire du film de super-héros qui s’inscrit comme le meilleur Marvel depuis… X-Men : le commencement, en 2011."

Pour faire rapide et vous situer, les X-Men envoient Wolverine dans le passé pour changer un événement historique majeur, qui pourrait impacter mondialement humains et mutants.

Alors bien sûr, il s’agit encore une fois de la survie des mutants ! Mais à tous ceux qui en ont marre de ce type de scénario et qui ont la critique facile, je rappellerai juste que c’est un peu l’histoire des X-Men donc ce n’est pas la peine de râler sur ce point, je vous aurais prévenus !

Le film commence très très fort au niveau ambiance, sombre, pesante… les images, le son.. vraiment pas le temps de se poser et d’essayer de se rappeler où on a quitté tout le monde la dernière fois qu’on les avait vus ! De toute façon ça ne servirait à rien, oubliez simplement les précédents films, même si très bons, car l’histoire aujourd’hui est un volet totalement différent des X-Men !

Quelque part, dans un paysage futuriste, des montagnes de corps, des cadavres… une espèce d’usine que l’on croirait désaffectée mais qui est d’après ce que l’on comprend ni plus ni moins que le lieu où l’on entasse des moribonds, des humains normaux et surtout des mutants… Oui ! La guerre a été définitivement déclarée aux mutants et la guerre a entrainé un véritable cataclysme humain…

Ailleurs, dans les montagnes… des mutants en vie…. on ne reconnaît pas encore nos héros de prédilection mais il s’agit bel et bien de mutants… Quelque chose se passe, tout le monde est survolté, tout va très vite !!! L’alerte est donnée : les "Sentinelles" arrivent, ces machines inventées et conçues "autrefois" venues les exterminer, des machines imparables qui non seulement les détectent très rapidement mais semblent bien plus puissantes que ces mutants au devenir finalement incertain… Les combats commencent nous entrainant alors dans une véritable course contre le temps, un véritable cahot où l’on voit les mutants peiner malgré leurs dons exceptionnels…

Enfin arrivent Charles-Xavier et Eric, accompagnés par Tornade, Wolverine et Iceberg. L’histoire peut commence mais le décor est bel et bien planté ! Dans une salle à l’écart se réunit tout le monde en compagnie des jeunes mutants. Le seul moyen d’éviter l’inexorable est d’envoyer quelqu’un dans le passé pour changer la donne et tenter d’enrayer ce mal dévastateur. Malheureusement, la jeune femme détenant le pouvoir de renvoyer vers le passé précise qu’elle peut se servir de ce don sur des périodes de temps pas trop éloignées et que si Charles-Xavier voulait repartir encore plus loin dans le temps, cela pourrait bien le tuer. Une seule et unique solution alors s’impose : le seul être capable de résister face à la mort, c’est Wolverine et c’est donc lui qui va se retrouver entre les mains de Shadowcat et s’en aller quelques années en arrière…

Après si vous voulez tout savoir, je ne saurai que trop vous conseiller d’aller direct au cinéma !!!

Au niveau du tournage en lui même, beaucoup d’effets spéciaux bien évidemment et vraiment très bien réalisés. Lorsque vous verrez la scène où sera libérée Magneto, prenez le temps de regarder cette superbe scène tout en ralentis : une bonne dose d’humour bien rythmée (il faut parfois se libérer un peu l’esprit et réagir avec humour, sans chercher la petite bêbête à tout prix, juste profiter de l’instant). D’autres scènes de cascades sont très bien réussies également et très sincèrement, il est difficile de s’ennuyer pendant les 2h12 de film ! La nouveauté dans le film : les sentinelles. Elles sont vraiment bien réussies aussi et parviennent même à nous faire un peu froid dans le dos… imaginez les voir atterrir dans votre jardin… ouhhhh vraiment pas ! En plus, il y a une sorte de bruit un peu sourd quand elles approchent, hmmm flippant !

Au niveau des acteurs : depuis Le Commencement on a gardé les mêmes et c’est tant mieux !

On retrouve bien sûr toute l’équipe au complet ! Tout le monde a vieilli (je ne vous cache pas cependant mon faible pour Wolverine aka Hugh Jackman, qui malgré ses tempes grises et quelques nouvelles rides a un charme absolument … ahhhh… et qu’il joue Wolverine ou père en colère après l’enlèvement de sa fille dans Prisoners, franchement ce mec est … canon quoi !!! bah quoi , pourquoi ris tu lecteur curieux… tu n’as pas de pin-up sur ta page WordPress, de jolies rousses ou quelqu’une magnifique ???!!! chacun son truc).

X-Men : Days of Future Past, de Bryan Singer [Critique]
Hugh Jackman © 20th Century Fox

Patrick Stewart pour le rôle du "vieux" Charles-Xavier, toujours aussi calme malgré la gravité de la situation et James McAvoy pour le "jeune" comme pour Le Commencement. Dans ce rôle décidément, James n’est vraiment pas mauvais et j’avoue même qu’il s’y affirme plus que dans le Commencement : on y retrouve de nouveau un Charles-Xavier qui marche mais qui n’a plus ses pouvoirs, la contrepartie payante pour recouvrer l’usage de ses jambes, un Charles-Xavier qui abandonne et baisse les bras (alors que dans le Commencement forcément on y voit un Charles-Xavier plein de convictions), et que Wolverine va devoir convaincre par tous les moyens. Si l’on est habitué au jeu de Patrick Stewart, on peut déjà saluer l’interprétation de James McAvoy que personnellement j’ai beaucoup appréciée dans ce nouveau volet. Seul petit bémol auquel je n’avais pas fait attention avant : le jeune a des yeux très bleus, le vieux a des yeux très noirs !!!!! Se sont-ils volontairement trompés ?

X-Men : Days of Future Past, de Bryan Singer [Critique]
James McAvoy et Patrick Stewart © 20th Century Fox

Ian McKellen bien entendu toujours dans son rôle de l’infâme Eric mais qui vous le verrez peut être capable de "gentillesse" ou nous le faire croire, ou Magneto qui sera interprété pour la version jeune quant à lui par Michael Fassbender que j’avais déjà trouvé plutôt bien choisi au niveau physique pour Le Commencement (il est pas mal du tout lui non plus… ah soupir…. même dans le rôle de Magneto, j’en ferai bien mon 4 heures moi…). Sincèrement le jeune Magneto est tout aussi machiavélique dans son interprétation que pouvait l’être Ian McKellen dans les précédents films. Franchement les associations pour l’instant ont été bien trouvées et surtout tout le monde a accepté de resigner pour ce nouvel épisode ce qui est très intelligent !!

X-Men : Days of Future Past, de Bryan Singer [Critique]
Michael Fassbender © 20th Century Fox
X-Men : Days of Future Past, de Bryan Singer [Critique]
Ian McKellen © 20th Century Fox

Pour le rôle de Raven plus connue sous le nom de Mystique, c’est Jennifer Lawrence qui reprend sa couleur bleue et qui délaissera un temps Hunger Games pour nous emporter dans l’histoire très personnelle de Mystique, histoire qui vous le comprendrez est la ligne directrice de ce volet des X-Men. Elle y joue bien mais j’avoue que j’avais toutefois un petit faible pour la précédente actrice dans ce rôle Rebecca Romijn que je trouvais plus sexy en fait dans sa tenue bleue !!! Les garçons vous en pensez quoi ?

X-Men : Days of Future Past, de Bryan Singer [Critique]
Jennifer Lawrence © 20th Century Fox

Pour le rôle du méchant, nous aurons Peter Dinklage alias Bolivar Trask, le père des Sentinelles qui aurait pu vendre père et mère pour créer ces créatures horribles et surtout être le maître du monde ! Fidèle à lui même, il entre dans le rôle avec sa chemise et ses lunettes des années 70 (mon dieu mais que c’était laid cette mode !!!), sa moustache résultat probable de la fin de la mode hippie !!

X-Men : Days of Future Past, de Bryan Singer [Critique]
Peter Dinklage © 20th Century Fox

Et à noter un très bon choix pour le rôle de Nixon : on croirait presque que c’est lui !!! Quoi Nixon ??? oui oui !! allez voir le film au lieu de vous poser 10.000 questions !

Et puis le reste de l’équipe bien sûr c’est Halle Berry dans le rôle de Tornade, Nicolas Hoult pour Le Fauve, Shawn Ahsmore pour Iceberg, et surtout surtout… COCORICOOOOO notre Omar Sy à nous les tits français pour son interprétation même si toute petite riquiqui pour Bishop : il est superbe, ça lui va très bien et sincèrement et j’espère qu’il jouera dans d’autres films de ce type car je trouve qu’il a le physique et la carrure pour ce genre de fiction…

X-Men : Days of Future Past, de Bryan Singer [Critique]
Halle Berry © 20th Century Fox
X-Men : Days of Future Past, de Bryan Singer [Critique]
Nicholas Hoult © 20th Century Fox
X-Men : Days of Future Past, de Bryan Singer [Critique]
Ellen Page et Shawn Ashmore © 20th Century Fox
X-Men : Days of Future Past, de Bryan Singer [Critique]
Omar Sy © 20th Century Fox

Pour le reste du casting c’est ICI

En conclusion, je vous le redis : allez au cinéma !!!! Laissez vos préjugés ou vos attentes au vestiaire et profitez juste d’un excellent film !

Pour les amoureux du monde Marvel et des Comics, des blogs amis aussi que je vous recommande :

Le Blog de Jean-Philippe

Le blog de "mon" nonopool

Le blog de Pimpf

Et bien sur la bande-annonce

Et notre Omar national dans une petite featurette !


Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Nonopool 1137 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Magazines