Magazine Cinéma

Cinéma : Deux jours, une nuit

Par Framboise32

deux jours, une nuit

Drame franco belge réalisé par Jean-Pierre et Luc Dardenne, avec Marion cotillard, Fabrizio Rongione, Pili Groyne, Simon Caudry, Catherine Salée, Baptiste Sornin, Alain Eloy, Myriem Akheddiou, Fabienne Sciascia, Timur Magomedgadzhiev, hichame Slaoui, Philippe Jeusette, Yohan Zimmer, Christelle Cormil, Laurent Caron, Franck Laisné, Serge Koto, Morgan Marinne, Gianni La Rocca, Ben Hamidou,

Synopsis : Sandra, aidée par son mari, n’a qu’un week-end pour aller voir ses collègues et les convaincre de renoncer à leur prime pour qu’elle puisse garder son travail. 

Deux jours, une nuit est le 7ème film consécutif des frères Dardenne sélectionné en compétition au Festival de Cannes. Les deux frères ont déjà obtenu Deux Palmes d’or, un Grand Prix, un prix du scénario, en 12 ans et quatre films.  Deux jours, une nuit marque la cinquième collaboration entre l’acteur belge Fabrizio Rongione et les frères Dardenne, après Rosetta (1999), L’Enfant (2005), Le Silence de Lorna (2008) et Le Gamin au vélo (2011). Le tournage de Deux jours, une nuit a débuté à l’été 2013 à Seraing, une ville francophone de Belgique située dans la province de Liège. 

L’histoire est inspirée d’un événement relaté par Pierre Bourdieu dans La Misère du monde. Sandra est une jeune maman dépressive, ouvrière dans une PME Belge. Sandra s’apprête à reprendre son boulot suite à un arrêt. Mais Sandra apprend son licenciement un vendredi après midi par tel. Le patron a fait voter les salariés . Le patron "lui laisse une chance" de réintégrer son poste en lui laissant le week end pour discuter avec ses collègues.En effet,  Ils doivent choisir entre elle et leur prime… lundi un nouveau vote aura lieu. La jeune femme est affaiblie physiquement et psychologiquement. Sa quête va être dificile. Le film est implacable, une image du monde du travail sans concession.

Deux jours, une nuit est un film simple, plein d’humanité, touchant, intense. Le sujet est grave et profond. On est totalement happé par l’histoire, une sorte de suspense. Sans parti pris, on comprend les attitudes des uns et des autres, même si on est touchée par le courage de la jeune femme.  Sandra est touchante, son discours est répétitif parfois simpliste.  Sandra est tour à tour assurée, et défaillante. Les attitudes de ses collègues l’a fait douter de sa démarche. Pas facile d’aller "quémander" chacun, les inciter à renoncer à leur prime pour qu’elle puisse travailler sans faire pitié. Son mari est là pour la soutenir à chaque doute, présent à chaque défaillance.  La richesse du film est aussi toutes ces rencontres avec ses collègues. Les arguments de chacun, la pression du conjoint, la perspective de nouveaux projets sont légitimes. Il faut dire que le choix est cruel, penser à soi, aider les autres ?

Marion Cotillard interprète Sandra. L’actrice est tellement meilleure dans ce genre de film. Elle est à la fois fragile et forte. Tout son corps exprime la détresse, la souffrance et la vulnérabilité du personnage. Fabrizio Rongione interprète justement le mari. Et quel plaisir de voir arriver à la fin du film l’excellent Olivier Gourmet !

Une histoire bouleversante

346503.jpg-r_640_600-b_1_D6D6D6-f_jpg-q_x-xxyxx

Le film est sorti le 21 mai 2014- il est distribué par Diaphana distribution


Retour à La Une de Logo Paperblog

A propos de l’auteur


Framboise32 28519 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Magazines