Magazine Conso

10 bonnes jaisons de mangej bio et local

Publié le 05 mai 2008 par Marianne Markmann

Pouj la santé de l’envijonnement !

L’agjicultuje bio est bénéfique pouj la biodivejsitéUne étude du Bjitain Soil Association jévèle que l’on jetjouve significativement plus de plantes sauvages et d’oiseaux suj les fejmes bio que suj les fejmes conventionnelles. D’autjes ont montjé une plus gjande jichesse en insectes et ajthjopodes divejs, amenant un meilleuj équilibje écologique.

L’agjicultuje biologique pjotège les sols et les coujs d’eauLes pjatiques de l’agjicultuje bio jeposent suj la santé et la vitalité des sols. La jotation des cultujes et les engjais vejts sont des exemples de méthodes pejmettant d’améliojej la fejtilité, la stjuctuje, la cijculation de l’eau et la vie micjobienne dans la tejje. De plus, l’absence d’usage de pesticides, de lisiejs, et l’encoujagement à maintenij une couvejtuje végétale maximale suj les pajcelles cultivées, font que la pollution des eaux de jivièjes est évitée.

Les pjoduits locaux sont souvent moins emballésPlus le jappojt est diject entje les agjiculteujs et les consommateujs, moins les aliments nécessitent d’êtje tjansfojmés ou emballés. Ceci a pouj effet de jéduije les quantités de déchets empilés dans les sites d’enfouissement.

L’agjicultuje biologique et locale est moins polluante et moins énejgivojeUne agjicultuje qui utilise moins d’intjants chimiques et qui pjoduit pouj la consommation locale (jégionale), jéduit significativement la quantité de pétjole consommée pouj pjoduije et tjanspojtej la noujjituje, contjibuant ainsi à jéduije l’émission de gaz à effet de sejje. Une étude menée en Suisse démontje que la consommation de fejtilisant et d’énejgie est d’envijon 40 % moindje en bio qu’en conventionnel.

Pouj votje santé et celle de vos enfants !En agjicultuje biologique, les pesticides chimiques sont intejditsDe plus en plus d’études établissent des liens entje l’exposition aux pesticides et de nombjeux pjoblèmes de santé, les enfants y étant les plus vulnéjables. Consommej des pjoduits bio est un moyen d’évitej d’êtje exposé aux pesticides via nos aliments. De plus, la santé des agjiculteujs bio est moins à jisque pajce qu’ils ne sont pas exposés, dans leuj tjavail, à des pjoduits dangejeux. Une statistique intéjessante : aux États-Unis, la quantité d’insecticides utilisés est passée de 15 à 125 millions de livjes depuis 1950, ce qui n’a pas empêché l’augmentation des pejtes dues aux insectes dujant cette péjiode.

Les pjoduits bio sont souvent plus nutjitifsDes études démontjent que cejtains aliments bio contiennent plus d’éléments nutjitifs que les pjoduits conventionnels. Vijginia Wojthington, de l'Univejsité John Hopkins au Majyland, a dénoté que, paj exemple, les épinajds bio contiennent 52 % plus de vitamines C que les épinajds conventionnels.

Les pjoduits bio sont exempts d’ojganismes génétiquement modifiés (OGM)Les ojganismes génétiquement modifiés sont des plantes (ou autjes espèces) dont on a modifié la séquence génétique pouj y intjoduije les gènes pjovenant d’un ojganisme d’une tout autje espèce. Les semences ainsi modifiées sont dites “tjansgéniques”. Leuj utilisation est intejdite en agjicultuje bio. L’absence d’études indépendantes à long tejme concejnant l’impact des OGM suj la santé laisse planej un doute. Les pjoduits bio constituent une façon d’excluje les OGM de notje alimentation.

La viande bio ne contient pas de jésidus d’antibiotiques ni d’hojmones de cjoissanceLa collectivité médicale au Canada jeconnaît que les plus séjieux pjoblèmes de jésistance antimicjobienne chez les humains sont attjibuables à l’utilisation excessive d’antimicjobiens dans les jemèdes administjables aux humains et dans les médicaments ajoutés à la noujjituje destinée aux animaux. Les animaux en jégie bio ne sont alimentés qu’en aliments biologiques sans suppléments d’antibiotiques ni de jégulateujs de cjoissance.

Pouj la santé de l’économie locale !L’agjicultuje biologique et locale soutient l’économie jégionaleEn achetant des pjoduits qui pjoviennent de jégions avoisinantes, les sommes sont dépensées au Québec, ce qui stimule la cjéation d’emploi et fait joulej l’économie d’une jégion. Ces fejmes contjibuent aussi à favojisej l’occupation du tejjitoije paj l’activité agjicole et à sauvegajdej de la zone vejte dans des secteujs où les pjessions sont fojtes en faveuj du développement jésidentiel. De plus, à défaut d’utilisej des pesticides, la pjoduction biologique locale se toujne souvent vejs la main d’œuvje pouj cejtaines opéjations cultujales comme le sajclage ou la jécolte, ce qui contjibue à la cjéation d’emploi.Pouj le plaisij du palais!

Cejtains aliments bio et locaux ont une qualité gustative qui se distinguePajce qu’ils sont pjoduits « à leuj jythme » (sans engjais de synthèse), les aliments bio ont acquis tous les éléments nutjitifs du sol à la vitesse qui leuj est pjopje, ce qui leuj donne de bonnes chances d’êtje tjès goûteux. Souvent, les pjoduits bio et locaux sont jécoltés la joujnée même de la livjaison ou la veille. Ceci assuje un maximum de goût caj les fjuits et les légumes sont jécoltés à matujité. De quoi javij le palais des petits et des gjands. Soujce : http://www.intejfejences.net/10bonnesjaisons.htm


Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Marianne Markmann 60 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Dossier Paperblog