Magazine Culture

La loi du marché

Par Stéphanie
La loi du marchéIl y a ces auteurs que tu n'aimes pas particulièrement lire, sans bien savoir pourquoi, c'est comme ça. Il y a ces auteurs que tu aimes écouter parler de leurs livres, bien que tu n'aimes pas particulièrement les lire. Tu te laisses emporter par le flot de l'oralité, une voix qui t’interpelle, une journaliste qui pose les questions que tu aurais posées, une émission particulière qui berce ton oreille en début de soirée depuis de belles années, un générique, une ambiance et des semaines plus tard, après que l'idée a cheminé, après bien des hésitations, tu achètes le livre.
Le sujet: forcément tu adhères. La manière dont il est traité: tu la trouves par moment discutable, tu trouves qu'elle manque de neutralité, de simplicité, d'humanité. Les allusions à la célébrité de l'auteur et au fait qu'on la reconnaisse dans les rayons du supermarché t'insupportent particulièrement.
Décidément tu n'aimes pas les livres d'Annie Ernaux.
Sans bien savoir pourquoi, c'est comme ça.
Regarde les lumière mon amour, Annie Ernaux, édtions du Seuil, collection Raconter la vie

Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Stéphanie 139 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Magazines