Magazine Culture

Raúl Paz ‘ Ven Ven

Publié le 09 juin 2014 par Heepro @heepro

Raúl Paz {Ven Ven}Officiellement septième album de sa discographie, même si les deux premiers demeurent quasi introuvables car ils ne sont plus publiés, considérons alors Ven Ven comme étant le cinquième d’une série commencée en fanfare pour nous autres en France en 2003 avec Mulata. Car oui, moi aussi, bien que très grand fan de Raúl Paz, je ne connais toujours pas un seul titre de ses deux premières œuvres.
Ven Ven avait été annoncé il n’y a pas si longtemps, avec un extrait assez grand public, « Nadie sabe ». Et, comme je m’y attendais, ce dernier passe déjà mieux dans un ensemble plutôt que seul, comme formaté pour la radio ou désormais Youtube et autres.
Passons donc ce chapitre de la promotion, qui ne me paraît pas encore très bien maîtrisée s’il s’agit de trouver une aura plus grande pour le Cubain.
Ensuite, et avant d’en venir à l’album, sachez que, encore une fois et comme tellement d’artistes, il existe plusieurs versions, avec onze titres pour la physique (en CD ou en vinyle) mais treize pour la digitale ! Outré je suis ! Comment n’est-ce pas l’inverse ?! J’arrête ce qui est un choix de la maison de disques, mais quel mauvais choix marketing !
Bref, heureusement, Ven Ven arrive et fonctionne dès les premières écoutes. L’ouverture se fait en douceur avec un éponyme « Ven ven » très enjoué, auquel succède un « Nadie sabe » qui est à écouter sans a priori, car il devient vraiment de plus en plus chaleureux au fil des écoutes.
Raúl Paz semblait s’égarer depuis Havanization, qui m’avait déçu aux premières écoutes et désormais m’enchante au point d’en délaisser les autres albums de l’artiste (cependant, je continue de dire que la présence de Camille nuit à la cohérence du tout). Avec ce nouvel album, il s’agit d’une nouvelle page au livre débuté en 2010. Tout en couleurs, comme on peut le voir, mais des couleurs pastel à l’image de la personnalité de Paz, vivant, dansant, mais pas exubérant.
« Chiquita », « Hace falta », « Te extraño », « Tus besos », « Te enamores », « No voy a llorar » sont de très bons titres qui néanmoins mériteront assurément le passage du temps pour se révéler davantage. À noter que les sonorités cubaines reprennent davantage de place, sur « Te extraño » et « No voy a llorar ».
Les chansons « No me digas que no », « Tanto » ou « Ella » sont les moments sublimes de l’album, du grand Raúl Paz tel qu’on l’a aimé et comme on l’attendait.
Même si je vais prendre le temps de découvrir cet album, j’espère quand même d’avance que Raúl Paz n’attendra pas aussi longtemps pour sortir un prochain album, ce dernier n’ayant qu’un défaut : ne durer que trente-sept minutes…

(in heepro.wordpress.com, le 09/06/2014)

_______

Voir aussi :


Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

  • Ven 28 Décembre - Rifle des Géants

    Villefranche de Conflent Vendredi 28 Décembre à 21h00 Rifle des Géants de Villefranche Salle des Fêtes de Villefranche de Conflent Lots traditionnels avec : -... Lire la suite

    Par  Amisduconflent
    INFO LOCALE
  • Bolivie – La Paz

    Bolivie

    Dernière étape bolivienne, et non des moindres; La Paz! La capitale la plus haute du monde, perchée a presque 4 000m d’altitude, est vraiment impressionnante! Lire la suite

    Par  Lyrcha
    PHOTOS, VOYAGES
  • Claudia Paz, la nouvelle pépite bolivienne !

    Claudia Paz, nouvelle pépite bolivienne

    Dans les autres découvertes de Première Classe, il y a la marque de l’adorable Claudia PAZ. Après avoir fait ses classes chez Maria Luisa, Givenchy et Tar... Lire la suite

    Par  Charonbellis
    CÔTÉ FEMMES, MODE, MODE FEMME
  • [critique] Shrek 2 : cynisme épileptique

    [critique] Shrek cynisme épileptique

    Shrek avait incontestablement réussi à séduire son public : gentiment iconoclaste et techniquement brillant, il donnait la fausse impression au spectateur de... Lire la suite

    Par  Vance
    CINÉMA, CULTURE
  • Les Ogres de Barbarck

    Ogres Barbarck

    --> Plus besoin de vous présenter cette famille de musiciens doués qui se nomme Les Ogres de Barback. Cette année, ils ont fêté dignement leurs 20 ans de... Lire la suite

    Par  Lordsofrock
    CULTURE, MUSIQUE, POP/ROCK
  • Jacob Banks - Silver Lining (vidéo)

    Jacob Banks Silver Lining (vidéo)

    Après la pluie, le beau temps, dit le célèbre adage et c’est pourquoi on va continuer à voir le bon côté des choses, avec un nouveau titre nous parlant... Lire la suite

    Par  Urbansoul
    CULTURE, MUSIQUE, RAP/R&B
  • C'était Eddy Louiss (1941-2015)

    C'était Eddy Louiss (1941-2015)

    Lectrices vocalistes, lecteurs organistes, vous savez certainement qu'Eddy Louiss, né le 2 mai 1941 à Paris, est mort le 30 juin 2015 à Poitiers. Lire la suite

    Par  Assurbanipal
    CULTURE, JAZZ, MUSIQUE

A propos de l’auteur


Heepro 2311 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Magazines