Magazine Culture

Dangereuses créatures - Kami Garcia & Margaret Stohl

Par Jake @JakeVecc
Dangereuses créatures - Kami Garcia & Margaret Stohl

Caractéristiques :

Genre : Jeunesse / Fantastique

Grand format : 409 pages / 18,00 €

Résumé :

Ridley s’est fourré dans un vrai guêpier ! Alors qu’elle utilisait ses pouvoirs pour gagner à un jeu impliquant des règles bien singulières, elle est tombée sur quelqu’un de plus puissant qu’elle… Quelqu’un qui réclame désormais deux dettes de jeux pouvant prendre n’importe quelle forme ! La première demande est de fournir un batteur pour le groupe de rock d’un certain club à New York… Sans pour autant lui dire la vérité, Ridley va embarquer Link dans un road trip direction Big Apple. Mais le jeune incube n’en peut plus de cette relation : il n’hésite plus et clame son affection pour Ridley, réclamant en échange une relation amoureuse digne de ce nom, dénuée de toute cachotterie… Un défi, pour une sirène comme Ridley !

Avis par Jake :

Dangereuses créatures est le premier d’une série en deux tomes qui découle directement de l’univers et des aventures de la saga 16 lunes / Sublimes créatures. J’étais pour ma part ignorant de ce monde créé par Kami Garcia et Margaret Stohl (à qui l’on doit depuis et respectivement La légion de la colombe noire et Icônes). Il s’avère que c’est un univers fantastique très intéressant et riche ! Ridley et Link sont deux personnages intéressants. On voit clair sous la carapace de Link, il est sans conteste un garçon au grand cœur et fou amoureux de la sirène. Cette dernière est en revanche beaucoup plus sombre (bien que cela change bien vite au cours du roman… un peu trop vite pour la crédibilité). Elle lutte contre sa propre nature, et cette partie est très bien contée. La trame en elle-même n’est pas très originale pour le côté surnaturel : Ridley a une dette et le cache à Link. En revanche, la romance, loin d’être fleur bleue, était vraiment bonne ! L’écriture est agréable, à l’exception de quelques moments où elle rend l’histoire un peu brouillon. Je ne les connaissais pas, pourtant je regrette un peu l’absence d’Ethan, qui a droit à une apparition en début de roman. Il forme un équilibre avec les caractères forts de Link et Rid. En somme, c’est un assez bon livre pour ceux qui ne connaissent pas la saga 16 lunes, et un incontournable pour les afficionados !

Lien direct : Editions Hachette

Dangereuses creaturesKami GarciaMargaret Stohlsublimes creatures16 lunesaviscritiqueresumelivre


Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Jake 102 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Dossiers Paperblog

Magazines