Magazine Médias

The Watchers on the Wall (4×09)

Publié le 09 juin 2014 par Bigreblog

Les enfants, l’heure est grave. Alors que le blog fête aujourd’hui ses trois ans, Game of Thrones entame sa tournée du neuvième épisode, aka celui qui fait en sorte que les autres aient l’air de n’avoir servi à rien sauf à nous faire croire que G.R.R. Martin n’est pas un connard finalement.

C’est faux.

Parce qu’hier, cet enfoiré a inondé Twitter de messages censés nous mettre sur une fausse piste, en nous annonçant la mort du personnage préféré de la majorité d’entre nous.

Mini-spoiler avant même de commencer l’épisode: si nous allons effectivement perdre des personnages, ce ne sera PAS nos préférés. Ou vos préférés. Parce que je sais qu’au moins UN membre de ma liste n’y réchappera pas. :’(

Mais Jon Snow va bien. Ses bouclettes sont toujours soyeuses, et Kitty-Kit joue toujours de mieux en mieux. Amen.

Spoilers alert, on l’aura compris.

Ça doit être la première fois de sa vie que Kitty-Kit est cité en premier dans un générique. Profite, chaton, ça va pas durer. A partir de la semaine prochaine, tu redeviens useless. :p

Ça doit aussi être la première fois que le générique de GoT ne comporte que cinq acteurs principaux. What the frack.

Après ce générique plus que zarbi donc, arrivée au coeur de la nuit sur le Mur où de pauvres péquenots sont obligés de surveiller le Nord. Ouéééé, c’est trop génial comme rando de nuit: debout sur un bloc de glace au vent à attendre le feu de joie le plus immense du monde qui signale aussi ma mort imminente! Brave petit va.

Parmi les péquenots, on retrouve donc Jon Knows Nothing Snow et son fidèle Sam, qui pleure toujours sa Gilly.

(T’inquiète, elle est au générique, donc tu vas la retrouver.)

Sam et Jon pourraient en ce moment se lancer dans une minute Numérobis: "C’est un peu trop beaucoup calme. J’aime pas trop beaucoup ça. Je préfère quand c’est un peu plus moins calme."

Mais non.

Sam préfère demander à son poteau comment est Ygritte, sans doute pour pouvoir la reconnaitre quand elle viendra distribuer les gnons. Ou alors parce qu’il vit sa vie amoureuse au travers de son meilleur ami, ce qui est pathétique.

"Ouais mais eh, Jon, tu te rends compte que c’est comme les prêtres?" "Quoi?" "Dans nos vœux, on parle de pas se marier et pas avoir d’enfants, mais pas de pas niquer!" "Oh, ouais, trop cool-nan, tu fais chier Sam, cette conversation est nulle et emmerde le spectateur qui veut de l’action." "Oops, sorry."

Sam va donc se coucher en punition de ce début d’épisode mollasson et Jon reprend sa garde sous les yeux d’un hibou pas net, puisqu’il s’agit d’un warg Thenn.

(Tiens, c’est à ce moment-là que je me demande ce qu’il ont fait de l’arc du livre où Jon…nan, je vais pas spoiler, c’est trop naze. Les lecteurs comprendront tous seuls.)

Pendant ce temps, Tonton Tormund est d’humeur à raconter des histoires à sa nièce Ygritte. Entre roux, on se comprend, voyez-vous. :p

Mais Ygritte, bien qu’elle fasse genre deux mètres en moins que le leader Thenn (qui est donc un gros con), elle l’engueule comme personne, et si Tonton Tormund se lève au cas où, elle se défend bien toute seule.

Et pendant ce temps, Gilly, reine de la discrétion, passe au-dessus du camp avec son bébé en direction de Castle Black. Best fucking idea of the year.

Sam n’est donc pas parti se coucher, finalement. Comme moi, il préfère lire, ça le détend. Brave garçon. Et si Maester Aemon (je l’aime plus que Maester Luwin, celui-là, il m’éclate, le vieux Targaryen) le surprend et commence à lui parler de Gilly, ça ne fait que renforcer le sentiment de sur-place de l’épisode jusque-là. Dommage.

Ah, y a du mouvement. Je dois donc remercier Gilly pour son arrivée providentielle. La scène qui suit est tellement chou que j’en pleurerais.

Mais évidemment, les Wildlings gâchent le moment avec THE moment.

Ça y est. Le Nord crame. Et God, people, ça en fait un beau feu de joie!

Et putain, best moment of the day, Alliser Thorne admet enfin être un GROS CON DE MERDE et qu’il aurait dû écouter Jon quand il en avait l’occasion. Parce que maintenant, le Mur est une putain de passoire à géants.

Your fault, trouduc.

Bisou du jour: Sam a ENFIN des couilles! Amen.

Le problème avec ces épisodes où il n’y a que de la baston, c’est que c’est difficile à commenter…

Bref. Pendant que les Wildlings du Nord sortent du bois avec leurs géants montés sur mammouths (mouarf trop drôle), Tonton Tormund, Ygritte et leurs Thenns attaquent le bas du Mur où se tiennent Pip et Sam (la team rocket hein).

Et donc, Thorne ne trouve rien de mieux à faire que de descendre et laisser le Mur sous le commandement de Janos Slynt. Ha ha bloody ha.

Le regard dépité de Jon Snow fait donc écho au mien: "Vous allez tous crever."

(Tiens au fait, il y a un cruel manque de Ciarán Hinds dans cet épisode. Ça m’énerve.)

Tonton Tormund est dans la place, vaut mieux se barrer, l’esprit bourrin des Norvégiens est à éviter si on veut s’en sortir en une seule pièce. Pip et Sam l’ont compris.

(Purée Tormund je l’aime quand même, il est génial.)

Grenn sauve le schmilblick au-dessus du Mur en faisant croire à Slynt qu’il doit descendre, laissant carte blanche à Jon pour essayer de contenir les mammouths et les géants dessus. Good boy, ça va sans doute vous sauver la mise.

a1

Ah au moins, le cuisinier sait tuer du Wildling. Pas mal.

Mais j’aimerais bien que quelqu’un tue ce putain de Thenn. Genre vite.

Oooh shit, Slynt est allé se cacher dans la cuisine… Ça sent pas bon.

Les Frères Jurés ont besoin de renfort, et là, surgit du bout de la nuit:

a1

Naaaaan, je rigole…Jerome me manque, c’est tout. :p

Bon ben, Pip is dead. J’irai mettre une fleur sur sa tombe tout-à-l’heure.

La grâce du Norvégien aura donc eu raison d’Alliser Thorne. Alléluia.

Et Sam aura foutu une flèche en plein entre les yeux d’un Thenn.

Jusque là, j’apprécie comment se passe la battle.

Ouais ban. Pip était pas non plus indispensable.

Jon va descendre. Ça va chier.

Surtout qu’il donne une clé à Sam, et on sait tous qui est enfermé dans la niche. GHOOOOOOOOOST!

Je confirme donc: ça va chier.

a1

Les cris de bourrin de Tormund m’éclatent, sérieux…

Oh ben j’aurais cru que j’aurais été triste quand Ygritte tomberait, mais en fait, non. Bizarre…

Même si Kitty-Kit joue tellement bien la tristesse que je lui offrirais des fleurs.

(Faut que je cesse. Depuis que j’ai vu Pompeii, j’ai commencé à trop l’aimer, il le mérite pas.)

Bilan de cette bataille sanglante: Pip, Ygritte, le Thenn de merde, Grenn et peut-être Alliser Thorne.

Tormund is alive for now. Je m’en réjouis, parce que sérieusement, il m’éclate ce gars.

Et Jon Snow s’en va en guerre contre Mance, compte le retrouver…

Je sais pas pourquoi, mais je ne voyais pas l’épisode se terminer ainsi… Se pourrait-il qu’il y en ait encore pour la saison prochaine? Mmmh, je cogite.

Bref, lent, très lent à se mettre en place cet épisode, ce qui me fait dire qu’il n’est pas à la hauteur des épisodes 9 précédents… Vraiment dommage…



Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Bigreblog 1726 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte