Magazine Cinéma

Sous les jupes des filles

Par Marymalo
Sous les jupes des fillesSous les jupes des fillesCertes Audrey Dana nous délivre un brouillon (genre première ébauche des anciens articles de Cosmopolitan) et elle aurait du confier la relecture de son film à un réalisateur confirmé (et pas Claude Lelouch dont elle s'inspire à mauvais escient), mais pourquoi tant de critiques acerbes face à ce premier film qui ne manque pas d'énergie, d'idées et dont le casting est fabuleux! D'après la lecture de ces critiques très négatives, j'aurais du m'ennuyer; eh bien non! je dis seulement dommage que tant d'actrices ( qui nous affirment ici toutes leurs différences et leur talent mais oui!) et tant d'idées soient lancées sans jamais aboutir, émouvoir ou même seulement faire sourire. Car certes toutes ces
femmes sont névrosées mais la réalité affleure parfois derrière cet anti-masochisme primaire. La crudité de certaines scènes (le titre nous avertit que cela se passe en-dessous de la ceinture) et le parti pris de bons mots tourne parfois à la vulgarité; il y a aussi des longueurs et des redites qui font que « ça ne passe pas » : ainsi le rôle de Marina Hands qui aurait pu faire basculer le film vers la comédie de société drôle et réussie tourne lui aussi à la caricature.
Un film donc à ne conseiller qu'aux femmes inconditionnelles des femmes et qui ne sont pas trop addictes aux comédies sentimentales....Cela ne va pas faire des millions d'entrées!

Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Marymalo 1 partage Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Magazines