Magazine Cinéma

film: "La ligne de partage des eaux" de Dominique Marchais

Par Dina_gar

  J'avais aimé "le temps des grâces" précédent documentaire de ce réalisteur  sur  le remembrement des terres cultivables et les prblèmes écologiques que cela avait posés.... Dans ce nouveau film j'ai retrouvé la même rigueur , le même besoin de dialogue entre les partis  concernés , celui des écologistes , des  techniciens de la finance, des agents territoriaux , maires et conseillers généraux et régionaux...

  Ce film part du plateau de Millevaches où des écologistes constatent  la disparition, dans les rivières, des moules perlières , due aux barrages et aux pesticides .  . Et comme on s'intéresse au bassin versant de la Loire, l'étude concerne les affluents de  la rive gauche de ce fleuve jusqu'à Nantes et St Nazaire et les communes avoisinantes de ces villes.

Je retiendrai surtout la grande réunion de concertation publique qui regroupe les personnalités , les cultivateurs et des habitants de la zone.... Elles sont difficiles pour tous ces réunions , surtout pour les habitants qui verront leurs remarques souvent pas prises en compte car les projets sont déjà presque ficelés. ... Mais démocratie participative oblige , même si ce n'est  qu'une façade.   Le film ne juge pas , mais c'est moi  qui en rajoute car j'ai assisté à ce genre de réunion  où je suis assez tendue car les habitants n'osent pas prendre la parole , alors je bous et  j'y vais droit  , même si je sais que c'est peine perdue.... Dans le film , après la réunion , une belle image apaisée montre trois gars, près d'une rivière , discutant  de leurs problèmes de tous les jours et de leurs idées pleines de bon sens  pour y remédier... deux scènes qui se suivent  et ce n'est  pas innocent ...

   Le film se termine sur une image  traditionnelle  d'un beau feu de la St Jean  , organisé par des privilégiés genre "bobos"  dans un beau coin paisible de nature pas  abîmée  , le paradis en quelque sorte , là où tout le monde aimerait vivre ... C'est ainsi que j'ai interprété la fin , peut-être que je me trompe  mais elle rejoint bien le puzzle du début qui montre comme il est difficile de mettre les bonnes idées au bon endroit pour arriver à un semblant de paradis..... J'ai aimé ce film ...


Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Dina_gar 25 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte