Magazine Cinéma

La bataille de Solférino ,le nouveau souffle dans le cinéma français

Par Filou49 @blog_bazart
09 juin 2014

La Bataille de Solférino Affiche

 L'an passé, certains observateurs avisés du cinéma ont ressorti plusieurs films français tournés hors des circuits traditionnels et qui par leur singularité et leur inventivité ont fait souffler un peu de nouveauté dans le cinéma français, à tel point que certains critiques ont parlé de nouvelle vague,  mêmê si elle reste évidemment plus modeste que celle des années 60-70. Parmi les portes étendarts de ce cinéma là, figurait en bonne place la fille 14 juillet et La Bataille de Solférino, tous les deux avec le même acteur le désormais incontournable Vincent Macaigne ( actuellement à l'affiche du très réussi Tristesse Club).

Si je n'ai pas réussi à voir jusqu'au bout la fille du 14 juillet que j'ai trouvé beaucoup trop foutraque et particulièrement mal filmé, faisant penser à du cinéma de Max Pecas ( mais il parait que tout ceci était parfaitement délibéré), j'ai visionné avec beaucoup plus d'intéret La Bataille de Solférino, sorti en DVD chez Shellac ( même distributeur que pour la fille du 14/07) depuis le 1er avril dernier.

La bataille de Solférino ,le nouveau souffle dans le cinéma français

Voila une oeuvre originale, réalisée par une jeune cinéaste Justine Triet,et un film qui avait énormément fait buzzer lors du Festival de Cannes de 2013 lorsqu'il fut présenté à la  la sélection de l'ACID ( une sélection de  films sans distributeur aux moments de leurs projection).

La Bataille de Solférino est effectivement un projet très interessant sur le papier : fiction tournée en grande partie le 6 mai 2012, jour de l'élection de François Hollande, le film est donc une volonté d'intégrer un aspect documentaire à une fiction.  En effet, le récit, centré sur le déchirement d'un couple , est constamment remué par le flot de la foule et l'urgence de l'élection présidentielle . Laetitia, une journaliste télé, est envoyée rue de Solférino pour couvrir l'événement ,alors même que  Vincent, son ex, débarque en réclamant de voir les deux enfants qu'ils ont eu ensemble. La bataille autour des deux enfants fait alors (littérallement) rage, y compris au coeur de la foule rassemblée rue de Solférino pour acclamer François Hollande.

Cela donne  à la comédie de départ un côté très oppressant, quasi anxiogène et le film a ce mérite d'être assez inattendu et de surprendre souvent le spectacteur qui ne sait s'il va avoir à faire une scène légère ou une scène de pétage de plomb- un Vincent Macaigne parfois assez terrifiant- particulièrement oppressante.

La bataille de Solférino ,le nouveau souffle dans le cinéma français

"La bataille de Solférino", au contraire de "La fille du 14 juillet", a su m'émouvoir et m'interpeller, par sa façon de  mêler  habilement la grande et la petite histoire, un grand événement nationel et les embarras de la vie privée. 

On déplorera peut-être certaines  scènes trop étirées, un peu trop longuettes, et qui n'apportent pas grand chose au récit mais si l'ensemble peut dérouter le spectateur non avisé, cette Bataille de Solférino reste tout du long  étonnante de singularité et d'inventivité et donne absolument envie de voir la suite de la carrière de Justine Triet. 

La Bataille de Solférino Bande-annonce

En bonus de cette belle édition DVD, on a droit à l'ensemble des courts métrages réalisés par Justine Triet dont Mauvaise fille mauvais garcon, le seul court de fiction…qui raconte avec un style assez proche de la Bataille de Solférino la nuit de folie d'un jeune peintre fauché et d'une comédienne un peu barje, déjà jouée par Laetitia Dosch,


Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Filou49 15144 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Magazines