Magazine Culture

Une autre idée du bonheur de Marc Lévy

Par Fildediane @fildediane

Une autre idée du bonheurTitre : Une autre idée du bonheur

Auteur : Marc Lévy

Éditeur : Robert Laffont

Collection : Versilio

Sorti le 24/04/2014

Nombre de pages : 402

4ème de couverture :

"Philadelphie. Au premier jour du printemps 2010, Agatha sort de prison, mais pas par la grande porte. Après trente ans derrière les barreaux, il ne lui restait que quelques années à faire. Alors pourquoi cette évasion ? Dans une station-service proche du campus, elle s’invite à bord de la voiture de Milly et l’entraîne dans sa cavale sans rien lui révéler de sa situation. Dotée d’un irrésistible appétit de vivre, Agatha fait voler en éclats la routine confortable de Milly.
Trente ans les séparent, mais au fil du voyage les deux femmes partagent ces rêves qu’il n’est jamais trop tard pour réaliser et évoquent ces amours qui ne s’éteignent pas. Cinq jours en voiture à travers les États-Unis… À chaque étape, une rencontre avec un personnage surgi du passé les rapprochera du secret d’Agatha. Jusqu’où devons-nous aller dans notre quête insatiable du bonheur ? À quoi ne faut-il jamais renoncer ? Dans ce roman, Marc Levy réaffirme notre besoin inconditionnel de liberté et nous fait aussi découvrir un pan méconnu de l’histoire américaine."

Mon avis :

L’histoire :

Balance entre passé et présent comme j’aime :)

Retour en arrière sur 30 ans, à l’époque des bouleversements de mentalités étudiantes …. contre la guerre du Vietnam, contre un gouvernement et ses agissements discutables, contre le racisme….

Agatha décide de s’évader alors qu’il ne lui reste plus beaucoup de temps à faire … cette décision elle l’a murement réfléchie … Pourquoi, ne pas attendre le peu d’année qui lui reste ?

Elle va s’efforcer  de nous livrer les bribes d’un passé soufflé par le vent libertaire, où les jeunes étudiants croyaient leurs causes justes et primordiales, mais devant un gouvernement rigide et une répression violente…. leurs idéaux se sont mués en combats sanglants…

Milly se retrouve, bien malgré elle,  en cavale avec Agatha …

Qui est Agatha ? Milly va apprendre à connaitre cette femme qui l’a pris en otage … Ce qu’elle n’avait pas prévue c’est que sa petite vie bien rangée allait être à ce point bouleversée !

Personnages :

Agatha est prête à tout pour retrouver la liberté une dernière fois, même la mort ne lui fait pas peur et reste une option pour ne pas retourner d’où elle s’est évadée … Elle veut régler ses comptes avec son passé.

Milly n’a pas eu une enfance facile mais revendique qu’elle était heureuse avec sa mère… Sa vie d’adulte est millimétrée, casanière, confortable mais il lui manque une once de folie pétillante qui l’empêche de s’accomplir pleinement…

Agatha fait rencontrer à Milly des gens qui ont traversé son passé, avec joie, douleur …

La plume, le scénario :

Comme toujours je me laisse porter par la plume de Marc Lévy… ce roman a un "je-ne-sais-quoi"  de différent de ses autres livres … un brin plus policier, plus mystérieux, plus politique,  mais finalement on suit  ces deux femmes dans leur long périple avec toujours la même envie !

Agatha est éprise de liberté et de vérité, Milly est une jeune femme résignée, acceptant simplement le sort que lui réserve la vie. Toutes les deux vont apprendre à cohabiter parfois difficilement. Agatha va montrer à Milly que la vie c’est pas se satisfaire de ce qu’il y a… des fois il faut aller chercher ses rêves !

Au travers des différents personnages que revoit Agatha, on entrevoit un brin de l’histoire des États Unis 30 ans en arrière.

En Bref :

Toujours pas déçue par l’écriture de Marc Lévy (au grand damne de certain ^^ !!)

Du voyage, de l’histoire, des personnalités attachantes… Encore un bon roman !!

L’extrait qui a fait tilte !! :

" – Tu me donnes envie de te secouer comme un prunier pour te sortir de ta foutue routine ! On ne partage pas sa vie avec quelqu’un parce qu’il est gentil, mais parce qu’il vous fait vibrer, rire, parce qu’il vous emporte sans vous retenir, parce qu’il vous manque même quand il est dans la pièce à côté, parce que ses silences vous parlent autant que ses conversations, parce qu’il aime vos défauts autant que vos qualités, parce que le soir en s’endormant on a peur de la mort, la seule chose qui vous apaise est d’imaginer son regard, la chaleur de ses mains. Voilà pourquoi on construit sa vie avec quelqu’un, et si ce quelqu’un est gentil, alors tant mieux, c’est un plus, mais seulement un plus !"


Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Fildediane 807 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Magazines