Magazine Cinéma

Alceste a bicyclette - 7,5/10

Par Aelezig

z01

Un film de Philippe Le Guay (2013 - France) avec Fabrice Luchini, Lambert Wilson, Maya Sansa, Ged Marlon

Joli !

L'histoire : Gauthier est un célèbre comédien, grand amoureux du théâtre classique, mais qui gagne surtout sa vie avec des séries télé, dont il a un peu honte. Il a décidé de passer à la mise en scène et veut monter Le misanthrope de Molière. Il s'est réservé le rôle principal d'Alceste et vient à l'île de Ré tenter de convaincre Serge, grand comédien désormais reclus chez lui, de revenir sur scène avec lui dans le rôle de Philinte, l'ami d'Alceste. Serge ne veut pas en entendre parler ; il ne supporte plus le monde et ses hypocrisies ; il ne quittera plus jamais son île. Gauthier, tant qu'à faire de s'être déplacé, lui propose de répéter quelques scènes avec lui, pour le plaisir, juste pour voir... Mais Serge fait un nouveau caprice : il veut être Alceste.

Mon avis : Je croyais que ce film intello allait être terriblement casse-bonbons ! Pensez donc, deux acteurs qui répètent Le misanthrope... En plus, Philippe Le Guay... bof. Mais en fait j'ai beaucoup aimé !

z03

Ceci dit, j'ai fait littéraire à l'école, et j'ai toujours rêvé d'être actrice, surtout au théâtre. Je rage encore après cette satanée timidité qui m'a plusieurs fois empêchée d'aller m'inscrire à des cours. J'aime les beaux textes et je me régale de voir un vrai bon comédien déclamer des alexandrins ! Alors ce film fut un réel bonheur ! Cela me rappelait quand j'apprenais, pour le cours de français, des tirades par coeur, en faisant de grands gestes dans ma chambre. Je me la pétais ! Un peu moins quand il fallait le refaire devant la classe, mais bon...

En tous cas, je crois que ceux qui sont réfractaires à la littérature classique auront un peu de mal...

Sachez cependant, avant d'y renoncer tout à fait, que le film n'est pas QUE ça. Il est aussi ponctué de petites scènes vraiment très drôles, qui évitent la prise de tête ! Luchini et Wilson sont admirables, qu'ils soient en train de nous donner mille variations sur le même passage de la pièce, ou bien qu'ils jouent tour à tour les boudeurs, les ronchons, les vexés, qui nous font éclater de rire... La confrontation de ces deux égos aussi talentueux l'un que l'autre est un magnifique spectacle, ainsi que leur rapport aux quelques autres personnages secondaires qui les entourent. Quel art, mesdames messieurs, quel art !

On peut aussi noter l'habile correspondance entre le personnage de Serge qui est le triste reflet de ce fameux Misanthrope, en guerre contre toute l'humanité ! Cocasse.

z02

Un film inattendu, casse-gueule et pourtant parfaitement réussi ! On est à mille lieues des précédents opus de Le Guay, qui ne m'ont jamais enthousiasmée vraiment.

Les critiques sont plutôt bonnes, côté presse et côté public, mais les anti évoquent bien sûr la légèreté du scénario (forcément, ce n'est pas un thriller, c'est clair ; mais ce n'est pas le but non plus) et la trop grande théâtralité (une lapalissade...).

A voir absolument si vous aimez le théâtre !


Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Aelezig 127315 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Magazines