Magazine Culture

Coton Blues de Régine Joséphine et Oreli Gouel

Par Artemissia Gold @SongeD1NuitDete

coton blues

Broché: 32 pages
Editeur : Bilboquet (5 avril 2011)
Collection : Les contes imaginaires
Langue : Français
ISBN-10: 2841813304
ISBN-13: 978-2841813308
Dimensions du produit: 32,6 x 24,6 x 1 cm

Prix éditeur: 14€

Résumé:

Coton… Ce n’est pas un nom. C’est pourtant le sien. Le Maître l’a choisi pour se moquer de ses cheveux rêches, pour rire de ses gros yeux, et surtout de sa peau si sombre qu’on la dirait découpée dans la nuit. Quel âge a-t-elle, Coton ? Elle-même n’en sait rien. Dix ans, douze peut-être… Assez pour être vendue, assez pour travailler… Coton aussi, parce que dans la plantation, c’est le trésor, c’est la richesse. Parce que sans les champs de flocons, le Maître vaudrait bien peu de chose… Elle ne dit rien, Coton. Aucun son n’a jamais franchi ses lèvres. On la croirait muette, Coton. En vérité, personne ne sait qu’elle rêve.

Mon avis:

Les chaines de Coton

Je continue mon exploration de ces albums qui enchantent par leurs illustrations et interpellent par leur message. Dans Coton Blues, nous sommes transportés dans le sud des Etats-Unis au temps où tous les hommes n’étaient pas tous libres et égaux en droits. "Coton" est le nom donné à une enfant sans âge, presque sans identité, presque invisible au milieu des esclaves d’une plantation de coton. La vie de cette enfant se résume au blanc des champs de coton, à la chaleur écrasante du sud, la violence du fouet, aux chants tristes des esclaves le soir autour du feu. Mais la nuit venue, tout est différent. Une nouvelle vie s’ouvre pour la petite fille. Une vie imaginaire, une vie rêvée, alimentée par les récits du vieux Kunta, un esclave qui lui a raconté les mystères de cette Afrique qu’elle ne connaît pas et imagine en rêve. Chaque nuit, Coton rêve de liberté et de rejoindre ce pays coloré où le blanc n’a pas sa place. Jusqu’au jour où elle disparaît de la plantation…

La poésie des mots et des illustrations

Cet album est un véritable coup de cœur aussi bien en ce qui concerne le texte que les illustrations. Au fil des pages défilent les rêves de Coton dans un style poétique dans lequel se mêlent les paroles de cette chanson qui donne le titre à l’ouvrage. C’est un hymne à la liberté et à l’espoir qui se décline dans des typographies et des couleurs différentes pour donner tout leur poids aux mots.

Quant aux illustrations, elles sont absolument magnifiques et jouent principalement sur deux tons: le blanc du coton et de l’esclavage, et l’ocre des rêves de liberté de Coton. Les couleurs chaudes s’imposent peu à peu, chassant les couleurs froides et grises de la réalité. Les représentations des personnages sont aériennes. Les esclaves ne sont représentés de manière statique que lorsqu’ils sont courbés au dessus des champs de cotons.

Etant donné le style imagé et poétique, je recommanderais ce superbe album à partir de 10 ans pour en apprécier pleinement l’écriture. Il est également un bon moyen d’aborder cette période de manière subtile avec un message plein d’espoir.

Coton Blues de Régine Joséphine et Oreli GouelCoton Blues de Régine Joséphine et Oreli Gouel

Inoubliable

Coup de Coeur

Acheter cet album sur Amazon


Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Artemissia Gold 67457 partages Voir son profil
Voir son blog

Dossier Paperblog

Magazines