Magazine Cinéma

Stories We tell de Sarah Polley

Par Envoldesmots
Résumé : 

Stories We tell de Sarah PolleySarah Polley réalise son troisième long métrage avec ce documentaire très touchant qui raconte l’histoire de sa famille. Elle découvrira un secret bien gardé qui va changer sa vie à jamais. Avec de nombreux témoignages, Sarah retrace avec douceur et amour sa vie à travers le parcours d’une femme exceptionnelle, sa mère.

Critique :

Ce film est clairement un documentaire. Il vaut mieux le savoir pour ne pas être déçu.
J’ai beaucoup aimé ce film. Si je un seul mot ce serait : douceur.
J’étais plutôt excitée à l’idée devais le résumer en de le voir. Je devinais à peu près le sujet : plusieurs personnes parlent de leur vécu et de leur expérience personnelle et tous ces témoignages forment un méli-mélo d’émotions qui racontent une histoire. Mais je dois bien avouer que j’étais curieuse de savoir comment la réalisatrice allait réussir à nous tenir en haleine pendant 1h40 avec la simple histoire de sa famille. D’autant plus que le secret est vite dévoilé.
Stories We tell de Sarah PolleyMalgré un début un peu lent et quelques scènes qui trainent en longueur, je ne me suis pas du tout ennuyée. A ma surprise, j’ai été prise par cette histoire tellement touchante. Je ne connais ni la réalisatrice, ni les films qu’elle a fait, je pense que cela m’a aidé à avoir un regard plus impartial sur son histoire.
On pourrait croire que l’histoire trop personnelle d’une famille ne regarde qu’elle-même et elle n’a aucun intérêt pour le grand public. Dans le film, Sarah le dit elle-même, elle ne sait pas ou mène ce film, à quoi il sert mais elle voulait juste le faire. Je pense que c’est cette simplicité qui fait que ce film est accessible à tout le monde. Elle ne cherche pas à donner un sens précis, à orienter l’histoire selon un scénario, juste raconter l’histoire de sa famille, car elle en a senti le besoin.
Je suis sûre que même en le tournant, elle ne savait pas où elle allait. Comme le dit si bien un des personnages : « Quand on est au milieu d’une histoire, ce n’est pas du tout une histoire mais seulement une confusion […] C’est plus tard qu’elle devient une histoire quand on la raconte à soi-même ou à quelqu’un d’autre ».
Ce film est une sorte de voyage philosophique qu’il serait, j’en suis sûre, très intéressant d’étudier. Je pourrais vous sortir des dizaines et des dizaines de phrases extraites du film, qui m’ont marquée.
Stories We tell de Sarah PolleyLa mère a une très belle place et une belle représentation, pas parfaite, au contraire, mais juste en tant que mère.
Dans ma version de DVD le film n’est possible qu’en vostfr et les sous-titres ne sont pas très bons…
Je pense que ce qui fait la force de ce film c’est qu’il est très personnel, très humain et cela change des films que j’ai l’habitude de voir.
Les histoires et les images d’archives très réalistes aident à rentrer dans l’intimité et la douceur de cette famille.
Les différents témoignages, des enfants par exemple, sont intéressants car ils permettent d’avoir plusieurs points de vue sur une même personne. Malgré les différences des récits on retrouve des points communs, je trouve cela très beau. Les récits sont vraiment personnels, je le ressens et je n’ai eu aucun mal à les croire sincère. J’ai ressenti un vrai lien entre eux alors qu’on les voit très rarement ensemble. Le regard des hommes sur une femme qu'ils ont profondément aimée est particulièrement touchant.
Stories We tell de Sarah PolleyCe film a un semblant de « pas fini ». En effet on en voit plus ou moins le making off : On la voit filmer les membres de son histoire en train de témoigner pour la réalisation d’un film. On voit les différents essais de prises de son. On est des deux côtés de l’écran : réalisateurs et spectateurs. Cela enlève la barrière du film et je suis rentré complètement dans cette famille comme si j’en faisais partie.
Quand j’ai senti la fin approchée, je n’avais qu’une envie : en savoir plus sur cette famille, cela m’a surprise, je ne pensais pas pouvoir m’attacher si vite à une famille que je venais juste de rencontrer.
La réalisatrice a dû faire preuve d’un courage immense pour nous parachuter au sein même de sa famille et du génie pour que l’on s’y sente à l’aise.
L’histoire de la famille est un peu compliquée à saisir de temps en temps, cela retransmet surement la complexité de leur rapports.
Au final ces personnes ont su mettre les mots justes sur des situations qui peuvent arriver à toutes les familles. Sans les minimiser ou les embellir, juste en dire ce qu’ils pensaient.

Conclusion :


Un très beau documentaire, plein de douceur. On rentre au cœur d’une famille, comme rarement. Je le conseille fortement !
Prenez soins de vous !
source photo:Allociné/Les critiques cinéma de piwi /collider/Cinevue

Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Envoldesmots 3 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Dossier Paperblog

Magazines