Magazine Auto/moto

Une Ariel Atom pour la police britannique

Publié le 15 juin 2014 par Critiqueauto
Une Ariel Atom pour la police britannique

Il semble que les voitures d’exception ne sont plus uniquement l’affaire des passionnés ou des collectionneurs, car plusieurs corps policiers à travers le monde ont commencé enrichir leur flotte d’auto-patrouille avec de véritables bolides non pas pour combattre le crime, mais bien pour rehausser leur image. Du moins, c’est le cas de Dubaï dont la police possède une Lamborghini Aventador, Une Ferrari FF, une Aston Martin One-77 et même une Bugatti Veyron.

Contrairement à la capitale financière des Émirats Arabes Unis, certains pays ont véritablement besoins de ses voitures sportives pour rivaliser avec les Formules 1 homologuées pour la route de certains conducteurs téméraires. Par exemple, il n’est pas rare de croiser une légendaire Porsche 911 sur les autoroutes en Allemagne réputées pour ses segments sans limites de vitesse. En Italie, Lamborghini a fait don de deux Gallardo ainsi que deux Huracan à la police afin de rattraper les conducteurs imprudents qui vont parfois jusqu’à 350 kilomètres par heure. Bref, les Anglais ne pouvaient pas ne pas riposter.

Deux voitures de course

Ce sont les villes d’Avon et Somerset qui ont profité de l’ajout d’une Ariel Atom à leur flotte il y a quelques semaines dans le cadre d’une campagne de sensibilisation sur les accidents. Néanmoins, les petites voitures conçues pour la piste ont été modifiées pour répondre aux besoins des forces de l’ordre et elle figure maintenant parmi les voitures de police les plus rapides du monde

L’Ariel Atom 3.5R est propulsé par un moteur turbocompressé de 4 cylindres développant 350 chevaux. Il s’agit en fait d’une version survitaminée du petit moteur de 2.0 litres qu’on trouve sous le capot d’une Honda Civic Type-R. C’est aussi ce même moteur qui lui permet de boucler le 0-100 en seulement 2.5 secondes, une donnée que bien peu de voitures même parmi les plus sportives peuvent se vanter d’avoir à leur fiche technique.

Un véritable délire

Si la police britannique a bien du plaisir derrière le volant d’une Ariel Atom, il semble toutefois que cette opportunité soit éphémère puisque le constructeur aurait tout simplement prêté les voitures. Toutefois si l’expérience est concluante, la police britannique devrait avoir les moyens de se procurer une véritable flotte de ces Ariel Atom dont le prix de base avoisine les 40 000 livres Sterling, ce qui reste tout de même abordable pour une voiture de course de seulement 600 kg.

Auteur: Jean-Sébastien Poudrier 


Retour à La Une de Logo Paperblog

A propos de l’auteur


Critiqueauto 4697 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Magazines