Magazine Cinéma

Résistance Naturelle - Critique

Par Nopopcorn @TeamNoPopCorn

Resistance-Naturelle-Banner-1280px

L'amour est dans le vin !

Réalisé par Jonathan Nossiter, Résistance Naturelle est un long-métrage italien qui parle de vin, de cinéma et de l'Italie. Plutôt qu'un film, il s'apparente à un documentaire, témoignage d'une vision de la vie actuelle des viticulteurs.
Resistance-Naturelle-Photo-03
Le(s) plus

Véritable ode au vin et à la nature, les thèmes abordés dans ce long-métrage sont d'actualité. Il est ici question d'un débat entre l'écologie, l'agriculture naturelle, bio, et les diktats du capitalisme. Les viticulteurs, acteurs improvisés de l'histoire de leur vie, sont des rebelles, des résistants au pouvoir, à l'ordre établi par le haut-commandement européen. Très authentiques et proches de la nature, ils se livrent au travers de témoignages instructifs et qui nous touchent par leur qualités humaines.

Plus que la culture du vin, c'est l'envie de participer à la conservation du patrimoine du pays auquel ils sont attachés, de transmettre des valeurs aux futures générations, qui ressort de ce film. Les différents protagonistes interviewés partagent un amour fort de la nature, de l'authenticité, une culture commune.

Et c'est le cas également de ce directeur de cinémathèque qui intervient pour parler de sa passion qu'est le cinéma car, comme les viticulteurs, il est un passionné, un amoureux de l'art. On ressent une réelle implication de leur part, ainsi qu'une nostalgie du passé. "Sans passé, pas de présent" ajoutera même le cinéaste.

Resistance-Naturelle-Photo-02

Les différents témoignages sont entremêlés d'extraits de grands classiques du cinéma comme La ruée vers l'Or, Le crime était presque parfait, Mussolini a Trieste ou encore Max mon amour. Ces passages de films viennent agrémenter l'intrigue, renforcer ou illustrer une idée, et casser le rythme du côté documentaire. A cela, s'ajoute un dessin animé assez original, Un mondo buono, réalisé par Chiara Rapaccini, et créé pour le film, qui vient illustrer l'idée de transmission au travers des générations. Enfin, un "court-métrage" de quelques minutes à la fin du film, Olhand o planeta terra, sorte d'hommage à ses propres enfants, qui apporte une touche de fraicheur, de liberté naïve pour clore ce long-métrage.

Le(s) moins

Le mélange entre les extraits de films et les interviews, bien que "cassant le rythme" qui reste tout de même lent, ne réussit pas à être clair. Le spectateur ne comprend pas toujours les subtilités ou les messages que le réalisateur cherche à faire passer.

Le montage est donc quelque peu décousu.

Resistance-Naturelle-Photo-01
Conclusion

Malgré un sujet d'actualité tout à fait pertinent et le côté attachant des protagonistes très impliqués pour leur cause, ce documentaire pourtant instructif ne nous a pas embarqué, le rythme trop lent et le montage ayant eu raison de notre volonté d'apprécier ce moment.

Ma note: 4/10


Résistance Naturelle

Resistance-Naturelle-Affiche-France

Synopsis : "Réunis sous le soleil de l'Italie, une poignée de vignerons et un directeur de Cinémathèque partagent leur passion du vin et du cinéma.
En quelques années, des agriculteurs libres ont transformé la conception du vin ainsi que son marché en produisant un vin dit « naturel ». Par goût de la liberté, de la transmission, de l'honnêteté artisanale et de la santé de la planète (et de ses habitants), ils sont entrés en résistance. Contre la tyrannie du marché et des gouvernements qui le servent.
Stefano Bellotti, le Pasolini des vignes (poète et rebelle !) dans le Piémont et Elena et Anna Pantaleoni, deux générations de femmes Émiliennes, ré-imaginent, souvent avec leur ironie, comment contester. Rejoins par Corrado Dottori dans les Marches et Giovanna Tiezzi en Toscane, ils partent tous à la recherche de la prochaine bataille.
Mais un engagement écologique envers la nature ne sert à rien s'il n'y a pas également une écologie de la culture.
Comme le vin, la transmission vitale et le rôle contestataire de la culture cinématographique sont menacés de disparition.
Dix ans après MONDOVINO, Jonathan Nossiter part à la rencontre en Italie de ses quelques résistants, de ces passeurs de vie."
Réalisé par: Jonathan Nossiter / Avec: Stefano Bellotti, Elena Pantaleoni, Giovanna Tiezzi / Genre: Documentaire / Nationalité: Français, italien / Distributeur: Rezo Films
Durée: 1h23min / Date de sortie: 18 juin 2014

Plus d'informations !

  • Les Anecdotes !


    L'idée de tourner Résistance Naturelle est parvenue à Jonathan Nossiter suite à une discussion entre amis. Le réalisateur affirme à cet effet ne pas avoir l'impression d'être à l'origine du documentaire.

    Résistance Naturelle a été tourné dans des vignobles toscans, en Italie. Le réalisateur a parcouru trois régions réputées pour leur vin : l'Émilie-Romagne, les Marches et le Piémont.

    Parmi les participants au documentaire de Jonathan Nossiter, on peut reconnaître Gian Luca Farinelli. Ce dernier n'est autre que le directeur de la cinémathèque de Bologne. Il a notamment restauré le classique d'Alain Resnais, Hiroshima, mon amour.

    Dix ans après Mondovino, documentaire sur l'univers du vin, Jonathan Nossiter est de nouveau allé à la rencontre de viticulteurs, pour cette nouvelle réalisation. Il ne faut cependant pas considérer ce film comme la suite du premier.

    Filmé et monté avec les moyens du bord, Résistance Naturelle va à la rencontre de ces viticulteurs qui ont fait le choix de produire un vin bio, artisanal et naturel, sans pesticides. Ces artisans dénoncent les normes industrielles qui selon leurs dires, représentent un frein à la production de vin de qualité.

    Le film a été sélectionné dans la section Panorama du Festival du Film international de Berlin, où il a été très remarqué.

Et vous qu'avez-vous pensé du film Résistance Naturelle ?

Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

  • Tonnerre - Critique

    Tonnerre Critique

    Coup de foudre à Tonnerre !Avec son nouveau film, Guillaume Brac nous livre une comédie sentimentale qui vire au thriller sombre sur la fin avec cette histoire... Lire la suite

    Par  Nopopcorn
    CINÉMA, CULTURE
  • The Ryan Initiative - Critique

    Ryan Initiative Critique

    La mauvaise initiative !L'agent Jack Ryan reprend du service pour sa 5ème mission cinématographique, après À la poursuite d'Octobre rouge, Jeux de guerre, Dange... Lire la suite

    Par  Nopopcorn
    CINÉMA, CULTURE
  • Dallas Buyers Club - Critique

    Dallas Buyers Club Critique

    Oscars Buyers Club !En 1986, à Dallas, un cowboy homophobe Ron Woodroof (Matthew McConaughey) est diagnostiqué séropositif, il ne lui reste plus que 30 jours à... Lire la suite

    Par  Nopopcorn
    CINÉMA, CULTURE
  • American Bluff - Critique

    American Bluff Critique

    That 80's show !David O'Russel réunit les vedettes de ses deux précédents films Christian Bale et Amy Adams (The Fighter) , Bradley Cooper et Jennifer Lawrence... Lire la suite

    Par  Nopopcorn
    CINÉMA, CULTURE
  • Un beau dimanche - Critique

    beau dimanche Critique

    Vivement lundi !Pour son septième film, Nicole Garcia met en scène son fils Pierre Rochefort pour son premier grand rôle, ainsi que l'ex-animatrice de Canal+... Lire la suite

    Par  Nopopcorn
    CINÉMA, CULTURE
  • Supercondriaque - Critique

    Supercondriaque Critique

    Dany Boon est un drôle de malade imaginaire !Après La Maison du bonheur en 2005, Bienvenue chez les Ch'tis en 2008 et Rien à déclarer en 2010, Dany Boon... Lire la suite

    Par  Nopopcorn
    CINÉMA, CULTURE
  • Terre des Ours - Critique

    Terre Ours Critique

    Une belle immersion dans la vie d'un ours !Actrice engagée auprès de Greenpeace, Marion Cotillard prête sa voix au film Terre des Ours, qui est le premier... Lire la suite

    Par  Nopopcorn
    CINÉMA, CULTURE

A propos de l’auteur


Nopopcorn 12250 partages Voir son profil
Voir son blog

Magazines